Les Maldives se préparent pour l’Airbus A380

0
4014
vues
Aéroport international Velana de Malé (Maldives) - Photo © MACL

Dans le cadre d’un vaste programme d’extension de ses infrastructures, l’aéroport international Velana de Malé aux Maldives construit une piste capable d’accueillir l’Airbus A380.

La nouvelle piste code F mesurera 3.400 mètres de long par 60 mètres de large. Elle se situera à 190 mètres en parallèle de l’actuelle piste qui deviendra une voie de circulation. Les travaux sont en cours et une fois terminés, l’aéroport sera en mesure d’accueillir l’Airbus A380. Des systèmes d’atterrissage aux instruments (ILS catégorie I) seront installés à chaque extrémité de la nouvelle piste.

Aucune compagnie aérienne n’a encore annoncé son intention de servir l’aéroport de Malé avec un A380. Mais parmi celles déjà présentes sur la plateforme, plusieurs comptent des super Jumbos dans leur flotte. C’est notamment le cas des trois compagnies du Golfe, Emirates, Etihad Airways et Qatar Airways, mais aussi d’Air France, British Airways, China Southern Airlines, Korean Air, Lufthansa et Singapore Airlines.

Un vaste programme d’extension

Présenté au salon ITB de Berlin qui s’est tenu plus tôt ce mois-ci, le programme d’extension prévoit également un nouveau terminal passagers pour les vols internationaux. D’une superficie de plus de 78 000 mètres carrés, le bâtiment pourra accueillir jusqu’à 7,5 millions de passagers par an. Les développements ultérieurs comprennent des passerelles et un système de traitement des bagages “à la pointe de la technologie.” Le nouveau terminal permettra d’éliminer les contraintes d’espace auxquelles fait face le terminal existant et d’héberger points de vente, espaces commerciaux, salons et d’autres services.

Le projet porte également sur une nouvelle zone de stockage pour le carburant, d’une superficie de 37.000 mètres carrés (trois fois plus importante que l’actuelle). En outre, de nouvelles bornes d’alimentation en carburant amélioreront la sécurité et raccourciront le temps de service pour les compagnies aériennes.

Anticipant une hausse de 50% de son activité fret au cours des prochaines années pour atteindre 120.000 tonnes par an, l’aéroport de Malé prévoit également la construction d’un terminal cargo de 12.000 mètres carrés.

Enfin, un nouveau projet de terminal pour hydravions permettra d’accueillir 80 avions amphibies à quai, soit 50% de plus qu’actuellement (l’aéroport est déjà le premier dans le monde pour cette activité). Construite sur quatre étages et offrant 28 000 mètres carrés de surface de plancher, l’infrastructure abritera de nouvelles installations telles que des zones VVIP et des halls d’arrivée réservés. Le projet comprend également un hangar de maintenance pour hydravions.

L’aéroport de Malé a battu le 7 janvier 2018 son record de mouvements dans une seule journée, avec 644 atterrissages et décollages, dont 108 vols internationaux, 94 vols domestiques et 442 vols d’hydravions. Ceci représente une augmentation de 77 mouvements par rapport au précédent record qui remonte au 2 janvier 2017. L’aéroport a été ouvert en avril 1966.

Laisser un commentaire