Corsair cesse de commercialiser ses vols Réunion-Madagascar

2
4382
vues
Airbus_A330-200_Corsair
Maarten Visser / Wikimedia CC BY-SA 2.0

C’est l’épilogue d’un bras de fer entre les autorités malgaches et Corsair. La compagnie française a perdu ses droits de trafics régionaux et ne vend plus de billets d’avion entre La Réunion et Antananarivo. En revanche, elle poursuit sa desserte de la capitale malgache au départ de Paris.

Corsair a confirmé vendredi à L’Aérien que l’Aviation civile malgache lui a signifié la fin de ses droits de trafic régionaux sur la ligne Réunion-Antananarivo. En conséquence, la compagnie a dû annuler la commercialisation de son vol du 25 mars 2018 et de ses rotations suivantes sur l’axe régional.

Toutefois, Corsair rappelle que la ligne Paris-Madagascar n’est “absolument pas concernée” par cette décision. La filiale du groupe TUI continue de desservir Madagascar au départ et à destination de Paris-Orly, “comme elle le fait depuis 21 ans.”

Sur le programme Été 2018, Corsair opérera jusqu’à 3 vols hebdomadaires entre Paris-Orly et Antananarivo : les lundis et jeudis via Mayotte, et le samedi via la Réunion. Sans donc commercialiser le secteur Réunion-Antananarivo.

Corsair avait ouvert le 09 avril 2017 cette desserte régionale, après avoir obtenu les droits de trafic des autorités françaises et malgaches. Très vite, les choses ont mal tourné. La compagnie française a été accusée de concurrence déloyale par Air Madagascar et a vu ses droits de trafic régionaux remis en cause. Tout porte à croire que le gouvernement malgache cherche à protéger sa compagnie nationale, associée depuis quelques mois à Air Austral. Corsair concurrence directement Air Madagascar et Air Austral sur l’axe Réunion-Antananarivo. Avec le retrait de Corsair, les deux compagnies partenaires sont désormais seules à exploiter la desserte.

2 COMMENTAIRES

Laisser un commentaire