Incident sur un A350 Air Caraïbes, l’aéroport de Guadeloupe momentanément fermé

4
50
vues

Dimanche 20 Août 2017, la piste de l’aéroport de Guadeloupe-Pôle Caraïbes a dû être fermée au trafic de 18h00 à 20h40, suite à l’éclatement à l’atterrissage de deux pneus d’un Airbus A350-900 d’Air Caraïbes assurant la liaison entre Paris-Orly et Pointe-à-Pitre.

Dans un communiqué, l’aéroport de Guadeloupe a précisé qu’après cet atterrissage mouvementé, l’A350 a été immobilisé hors des servitudes de dégagement de la piste, sur un taxiway où les passagers ont pu être débarqués par bus. Aucun blessé n’est à déplorer.

Deux gros porteurs d’Air France et XL Airways ont été mis en attente en vol. Ces avions ont pu se poser à la réouverture de la piste, après les interventions des équipes de secours et techniques.

La réparation du train d’atterrissage s’est poursuivie durant la nuit et l’avion a pu être positionné lundi à 3h40 sur un parking en zone de fret.

Le vol retour a été reprogrammé dans la soirée du lundi 21 Août à 19h. L’arrivée à Paris Orly Sud est prévue ce 22 août à 09h30.

L’aéroport de Pointe-à-Pitre ajoute que cet incident « a bien évidemment été à l’origine de retards » .

L’appareil en question est le deuxième A350-900 reçu par Air Caraïbes. Immatriculé F-HNET, il a été mis en service le 28 mars 2017.

Selon la radio RCI Guadeloupe, l’avion s’est déporté à l’atterrissage « sur la droite de la piste, suite à un fort grain et des vents cisaillants causant la destruction de plusieurs balises sur la piste et 2 pneus du train d’atterrissage principal » . La radio note également « le sang froid de la commandante de bord qui a su rattraper l’avion et fut applaudie par l’ensemble des passagers » .

4 COMMENTAIRES

  1. La commandante de bord a loupé son atterrissage et a été applaudie par les passagers. Si elle l’avait réussi, elle aurait eu droit à une statue ?

      • Eh oui, il existe des métiers où l’on n’a pas le droit à l’erreur…
        Si l’approche n’est pas stabilisée, il faut remettre les gaz.
        Les conditions étaient difficiles,mais, au vu de la vidéo, l’avion a toujours été trop à droite par rapport à l’axe de piste.

Laisser un commentaire