French blue devient French bee

0
3238
vues

Moins de deux ans après son lancement, la première low-cost long-courrier française change de nom. French blue a annoncé mardi 30 janvier qu’elle devient French bee. Une décision contrainte pour éviter un litige avec une compagnie américaine.

La filiale du groupe Dubreuil s’apprête à desservir les États-Unis, dans le cadre d’une liaison entre Paris et Tahiti via San Francisco. Alors qu’elle cherchait l’approbation des autorités américaines, la compagnie s’est heurtée aux objections d’un opérateur américain, vraisemblablement Jetblue, lequel se prévaut de l’antériorité de sa marque pour revendiquer “un monopole sur le terme blue”.

French blue explique : “si la posture et les revendications sont contestables, le groupe Dubreuil a néanmoins estimé qu’il n’avait pas le temps d’entrer dans de longs échanges juridiques avec la compagnie américaine. Pour mener à bien ses projets de développement, dans le timing déjà établi, French blue fait donc évoluer son nom”.

Le groupe a choisi French bee, qui signifie “abeille française”. Les fondamentaux évoluent peu. Le logo notamment est conservé (un papillon). Symboliquement nous gardons la première lettre du mot ‘blue’ pour évoluer vers une personnification de la compagnie en une abeille, symbole de la cohésion d’équipe qui anime la compagnie et porteuse de valeurs d’engagement et d’efficacité”, détaille Sophie Hocquez, Directrice Commerciale de French bee. “French bee est une compagnie qui s’applique à séduire et satisfaire ses clients ! La sonorité simple et accessible du nom est également un atout de mémorisation sur nos nouveaux marchés”.

L’ensemble des points de contact client de la compagnie sera mis à jour dans les prochaines semaines (site internet,  comptoirs en aéroport, livrée des avions, etc.). La nouvelle marque sera visible sur le site internet à partir du 6 février 2018, en même temps que l’ouverture des réservations vers San Francisco.

Le service Orly-San Francisco-Tahiti démarrera le 11 mai 2018. Il sera exploité en Airbus A350-900, grâce à l’introduction d’un deuxième exemplaire en avril (F-HREV). L’appareil est configuré bi-classe avec 411 sièges, dont 35 en Premium Eco et 376 en Economie.

La nouvelle ligne comportera deux vols par semaine, renforcés d’une troisième fréquence en période de pointe de mi-juin à fin août 2018.

French bee a également indiqué mardi que l’année 2017 est “réussie” pour sa ligne entre Paris et La Réunion, lancée en juin dernier. La compagnie a transporté au total plus de 131 000 passagers en 2017 entre la métropole et l’île de l’Océan indien et revendique 15% de parts de marché.

Laisser un commentaire