Air France-KLM : bénéfice en hausse au 3e trimestre

0
742
vues
air_france-klm
Air France et KLM à Amsterdam - © KLM

Air France-KLM a publié vendredi un bénéfice net en augmentation de 1,5% au troisième trimestre, avec un résultat d’exploitation “solide” grâce à un trafic “robuste” et une hausse de la recette unitaire. Le groupe franco-néerlandais a également annoncé pour le 1er avril 2018 une surcharge de distribution sur les ventes par GDS et le renouvellement complet de son programme de fidélité Flying Blue.

Air France-KLM a réalisé au troisième trimestre 2017 un chiffre d’affaires de 7,2 milliards d’euros, en hausse de 5,1% sur l’année dernière. Le résultat d’exploitation ressort à 1,02 milliard d’euros, en progression de 38,7%. Le groupe attribue cette amélioration notamment à la hausse de ses recettes unitaires pour 266 millions d’euros, et à la diminution du prix du carburant pour 61 millions d’euros.

Le bénéfice net atteint 552 millions au troisième trimestre, en hausse de 1,5%, et 703 millions sur neuf mois, en hausse de 63,5%.

Air France a contribué au résultat trimestriel à hauteur de 484 millions d’euros avec une marge opérationnelle de 11%, en amélioration de 3,6 points de pourcentage. KLM a contribué à hauteur de 540 millions d’euros avec une marge opérationnelle de 18,5%, en amélioration de 3,5 points.

La forte performance opérationnelle du Groupe au troisième trimestre est le résultat de la mise en oeuvre de nos priorités stratégiques, ainsi que d’un environnement économique favorable entraînant un trafic et des tendances de recette unitaire solides”, a déclaré le président d’Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, cité dans un communiqué.

Activités

La recette unitaire de l’activité Passage a continué à s’améliorer au troisième trimestre, avec une hausse de 3,7% à change constant. Sur le long-courrier, Air France-KLM souligne la “forte” performance des classes premium avec une recette unitaire en hausse de 8,3% tandis que la recette unitaire de la classe Economy a progressé de 3,1%. “Le fort redressement de l’Asie, avec une recette unitaire en hausse de 8,8%, et de l’Amérique Latine, en hausse de 12,1%, continuent d’être les principaux moteurs de cette amélioration”, précise le groupe.

L’activité low cost, représentée par Transavia, a réalisé un chiffre d’affaires en hausse de 13,3%, à 555 millions d’euros, grâce à la croissance du trafic (+5,5%) et une forte hausse de la recette unitaire (+9,3%). Le résultat d’exploitation s’affiche à 164 millions d’euros, aidé par une diminution du coût unitaire de 4,8%. Air France-KLM souligne la “performance remarquable” de Transavia et assure que les deux branches, en France et aux Pays-Bas, dégageront un résultat d’exploitation positif en 2017.

L’activité Cargo poursuit son redressement avec une augmentation de la recette unitaire, de 3,8% à change constant.

Sur la période, le carnet de commande de la maintenance a connu une forte augmentation pour atteindre le niveau record de 10,4 milliards de dollars à la fin du mois de septembre 2017, dépassant l’objectif de croissance que lui a fixé le groupe pour 2017.

Perspectives

Concernant les perspectives, “le contexte global mondial reste fortement incertain au regard de l’environnement géopolitique dans lequel nous opérons et de l’évolution du prix du carburant”, indique Air France-KLM. Face à une “demande dynamique”, la croissance des capacités au quatrième trimestre devrait atteindre 3 à 4% pour l’activité passage et 6 à 7% pour Transavia.

Les réservations long-courrier pour les quatre prochains mois sont supérieures au niveau de l’année dernière. Air France-KLM s’attend à une recette unitaire positive pour le quatrième trimestre 2017 par rapport à l’année précédente.

La facture de carburant est prévue stable pour le quatrième trimestre 2017 par rapport à 2016. En 2018, elle devrait être stable en euros et en hausse de 300 millions de dollars par rapport à 2017.

Le Groupe poursuit la réduction de ses coûts unitaires. Pour l’année 2017, l’évolution des coûts unitaires à change, prix du carburant et charges de retraite constants est attendue légèrement négative, et entre -1,0 et – 1,5% excluant les effets du coefficient d’occupation et du “profit sharing”.

Frais GDS et Flying Blue

Air France-KLM lance aussi deux “initiatives stratégiques” pour l’activité Passage : une “nouvelle stratégie de distribution” et le “renouvellement” du programme de fidélité Flying Blue.

Ainsi, le groupe adopte NDC (une nouvelle capacité de distribution, selon un standard IATA développé permettant une distribution d’offres enrichies et personnalisées) et investit dans des options permettant l’accès, la réservation et la vente aux partenaires de voyage.

Par ailleurs, à l’instar de Lufthansa notamment, Air France-KLM va instaurer une surcharge de distribution sur les ventes par GDS, effectif à partir du 1er avril 2018. La surcharge ne s’appliquera pas aux agences de voyages via une connection NDC ni aux canaux de ventes directes Air France-KLM.

Enfin, le groupe présentera lundi un renouvellement complet de son programme de fidélité Flying Blue, pour un lancement au 1er avril 2018. L’objectif est “d’enrichir l’expérience de voyage, de stimuler la fidélité envers nos compagnies aériennes et de maximiser notre attractivité”, a précisé Air France-KLM.

Laisser un commentaire