Menaces de grèves : Ryanair prête à accepter les syndicats de pilotes

1
341
vues
Boeing_737-800_Ryanair_Tenerife_Sud
Boeing 737-800 de Ryanair à Tenerife Sud (Espagne) - © Paul BANNWARTH

Menacée d’une grève historique de ses pilotes juste avant Noël, Ryanair change de politique sociale. La low-cost irlandaise se dit prête à reconnaître les syndicats de pilotes dans plusieurs pays d’Europe.

Ryanair est sous la menace de la première grève de pilotes de son histoire, avec des débrayages prévus mercredi 20 décembre en Irlande, au Portugal, en Allemagne, en Italie et en Espagne. La compagnie a appelé vendredi les syndicats à annuler le mouvement et leur a écrit en vue de reconnaître chacun d’eux comme représentatif, comme ils le demandent. “Ryanair va maintenant changer sa politique de longue date qui consistait à ne pas reconnaître les syndicats, afin d’éviter toute menace de perturbations pour ses clients et ses vols en raison des syndicats de pilotes pendant la semaine de Noël”, a expliqué la compagnie.

Ryanair pose toutefois une condition : elle reconnaîtra les syndicats “dans la mesure où ils établissent des Comités de Pilotes Ryanair pour traiter les questions de Ryanair, étant donné que Ryanair n’engagera pas de discussions avec des pilotes volant pour des compagnies aériennes concurrentes, en Irlande ou ailleurs”.

Michael O’Leary, le directeur général de Ryanair, a déclaré : “Les vols de Noël sont très importants pour nos clients et nous souhaitons éviter toute préoccupation ou inquiétude quant à une éventuelle perturbation par une action industrielle des pilotes la semaine prochaine.

“Si la meilleure façon d’y arriver est de parler à nos pilotes grâce à un processus syndical reconnu, alors nous sommes prêts à le faire et nous avons écrit aujourd’hui à ces syndicats pour les inviter à discuter dans le but de les reconnaître et pour leur demander d’annuler leurs menaces d’actions industrielles prévues pour la semaine de Noël.

 “Reconnaître les syndicats sera un changement important pour Ryanair, mais nous avons déjà initié des changements radicaux, plus récemment lorsque nous avons lancé Ryanair Labs et notre programme d’amélioration du service à la clientèle Always Getting Better, qui a connu un grand succès depuis 2013.

 “En accordant la priorité aux besoins de nos clients et en évitant de perturber leurs vols de Noël, nous allons maintenant traiter avec nos pilotes par le biais de structures syndicales nationales reconnues et nous espérons que ces structures pourront être et seront convenues avec nos pilotes tôt dans la nouvelle année”.

Jusqu’à présent, Ryanair, première compagnie européenne par le nombre de passagers transportés, ne négociait avec ses pilotes qu’au travers de comités locaux de représentation du personnel. En 32 ans d’existence, elle n’avait jamais connu de mouvements de grèves de pilotes. Mais ces derniers mois ont été marqués par l’annulation de milliers de vols et ont révélé un malaise social au sein de la compagnie.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire