Crash d’un ATR au Canada : West Wind Aviation clouée au sol

0
2798
vues
ATR_42-300_West_Wind_Aviation_crash_4
Photo BST

Transports Canada a suspendu le 22 décembre pour raison de sécurité le certificat d’exploitation aérienne de West Wind Aviation, dont un ATR 42 s’est écrasé il y a dix jours à Fond-du-Lac au Canada.

Cette suspension interdit à la compagnie aérienne d’opérer des vols commerciaux. Transports Canada a expliqué avoir pris “cette sérieuse mesure dans l’intérêt de la sécurité publique”. En effet, l’autorité a décelé des “lacunes” chez West Wind Aviation au cours d’une inspection menée après l’accident.

Ces lacunes concernent le système de contrôle d’exploitation de la compagnie. Selon Transports Canada, “un système de contrôle d’exploitation permet de veiller à ce qu’une compagnie respecte les exigences de sécurité, notamment en ce qui a trait à la répartition du personnel et à la régulation d’aéronefs”.

Transports Canada interdira à la compagnie de reprendre ses services aériens commerciaux jusqu’à ce qu’elle démontre sa conformité avec la réglementation en matière de sécurité aérienne.

West Wind a confirmé à la presse canadienne avoir reçu l’ordre de cesser ses activités, ajoutant qu’elle avait déjà suspendu volontairement ses opérations.

Un des cinq ATR 42-300 de la compagnie s’est écrasé le 13 décembre 2017 peu après le décollage de Fond-du-Lac tandis qu’il transportait 22 passagers et 3 membres d’équipage pour un court vol à destination de Stony River, en Saskatchewan.

Tous les occupants ont survécu mais six passagers et un membre d’équipage ont subi des blessures graves. Dix-huit autres occupants ont également été blessés. Une enquête est en cours.

Laisser un commentaire