Norwegian basera un troisième 787-9 à Barcelone

1
631
vues
Boeing_787-9_Norwegian_EI-LNI
Boeing 787-9 - Photo Norwegian

Norwegian stationnera dès la fin mars 2018 un troisième Boeing 787-9 à l’aéroport Barcelone-El Prat, afin d’augmenter la fréquence des vols vers ses quatre destinations aux États-Unis : Oakland, Los Angeles, Newark et Fort-Lauderdale.

La compagnie low-cost continue de renforcer sa base long-courrier à l’aéroport Barcelone-El Prat. Elle a précédemment annoncé que les deux 787-8 actuellement basés seront remplacés par autant de 787-9 à compter du 25 mars 2018. À la même date, un troisième appareil de ce type viendra compléter la flotte stationnée en Catalogne. Norwegian configure ses 787-9 avec 344 sièges dont 35 en Premium et 309 en Economie.

Ces mesures permettront à la compagnie d’augmenter de 50% la fréquence des vols et de 77% la capacité sur les quatre lignes qu’elle exploite vers les États-Unis, pour un total de 646 000 sièges en année pleine.

Dans le détail, Los Angeles passera à cinq vols par semaine au lieu de trois, avec un total de 179 000 sièges disponibles pour une année complète d’opérations. Oakland près de San Francisco sera également servie cinq fois par semaine au lieu de trois, avec une offre de 179 000 sièges. Newark augmentera à six vols par semaine au lieu de quatre pour 216 000 sièges offerts. Fort Lauderdale près de Miami restera à deux vols par semaine avec une offre de 72 000 sièges.

La compagnie a ouvert sa base long-courrier de Barcelone il y a six mois“Sans aucun doute, l’entrée de Norwegian a donné un coup de fouet au marché”, déclare Prisca Dorie, la directrice des ventes de Norwegian pour l’Espagne. Et de détailler : “en novembre 2017, Norwegian a transporté un tiers des passagers entre Barcelone et les États-Unis, soit 24 743 sur un total de 73 709. Cela signifie une croissance nette pour l’aéroport de Barcelone, puisque, en novembre 2016, seulement 42 934 passagers avaient voyagé entre les deux destinations. Norwegian a contribué à hauteur de 80% à cette croissance”.

La compagnie a également annoncé le lancement en juillet 2016 de ses deux premières liaisons vers les États-Unis au départ de Madrid : Los Angeles et New York-JFK. Ainsi, elle offrira un total de 855 000 sièges entre l’Espagne et les États-Unis pour une année complète d’opérations.

Norwegian compte exploiter 32 787 d’ici la fin de l’année 2018, 11 de plus qu’aujourd’hui. La compagnie prévoit également de recevoir des 737 MAX supplémentaires. De quoi assurer les 35% de croissance prévus en 2018.

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire