Turkish Airlines a dépassé ses objectifs de trafic en 2017

0
501
vues
Airbus_330-300_TURKISH AIRLINES
Airbus A330-300 de Turkish Airlines - Photo © Paul BANNWARTH

Turkish Airlines a annoncé le 9 janvier avoir dépassé les objectifs qu’elle s’était fixée en termes de trafic pour l’année 2017, en ayant transporté 68,6 millions de passagers avec un taux de remplissage de 79,1%.

La compagnie nationale turque indique dans un communiqué que le nombre de passagers transportés en 2017 a augmenté de 9,3%, comparé à celui de 2016, pour atteindre les 68,6 millions de passagers.

Le trafic (PKT) a progressé de 7,9% pour une capacité (SKO) en hausse de 1,6%. Le taux de remplissage a gagné 4,7 points, à 79,1%.

Le trafic fret et poste est en progression de 25,5% par rapport à 2016, avec 1,1 million de tonnes.

La composition de la flotte a été remaniée au bénéfice des gros-porteurs et des avions cargo mais au détriment des monocouloirs. Au 31 décembre 2017, la flotte comptait 329 avions, cinq de mois qu’un an plus tôt. Le nombre de gros-porteurs a augmenté de 87 à 90, celui des avions cargo a progressé de 13 à 16, mais celui des monocouloirs a diminué de 234 à 223.

Une reprise rapide

Après une année 2016 difficile, İlker Aycı, président du Conseil d’administration de Turkish Airlines, avait signalé dès janvier 2017 de meilleures perspectives.

Il avait en effet déclaré : “nous pensons que 2017 sera une bien meilleure année que 2016, grâce à notre stratégie et aux économies réalisées. Nous analysons la situation de notre pays, de notre région, de notre industrie ainsi que les développements et les tendances de l’aviation et du secteur du tourisme”.

Vers une croissance de près de 8% en 2018

Pour 2018, année durant laquelle elle déplacera son hub vers le troisième aéroport d’Istanbul, Turkish Airlines prévoit de transporter 74 millions de passagers. Ceci représenterait une hausse de 7,9% en comparaison de 2017.

La compagnie s’attend à ce que le taux de remplissage se situe entre 79% et 80%, avec une capacité (SKO) en hausse de 5% à 6% par rapport à 2017.

Cette capacité est prévue d’augmenter de 10% en Turquie, 9% au Moyen-Orient, 6% en Europe, 6% en Extrême-Orient, 4% en Amérique et 3% en Afrique.

Laisser un commentaire