Boeing table sur 810 à 815 livraisons en 2018

0
694
vues
Boeing_centre_livraison_Renton_FAL
Photo Boeing

Après avoir livré 763 avions commerciaux en 2017, un record pour l’industrie, Boeing prévoit d’en remettre au moins 47 de plus à ses clients cette année.

L’industriel américain, qui a publié hier ses résultats financiers annuels, compte livrer 810 à 815 avions commerciaux en 2018.

La famille 737 continuera de représenter la majorité des livraisons. La production a atteint la cadence de 47 monocouloirs par mois en 2017 et devrait passer à 52 par mois cette année puis à 57 par mois en 2019. Boeing s’attend à ce que 40% des 737 produits en 2018 soient des MAX.

La production du 787 Dreamliner devrait quant à elle augmenter de 12 à 14 exemplaires par mois. Par ailleurs, Boeing a confirmé que le développement du 777X est “en bonne voie.” La production du premier avion d’essai a débuté au dernier trimestre 2017.

Le constructeur basé à Chicago a livré 763 avions commerciaux en 2017, un plus haut historique pour le secteur qui lui a permis de devancer Airbus pour la 6e année consécutive. Néanmoins, le chiffre d’affaires est en baisse d’environ 1% par rapport à 2016, à 93,4 milliards de dollars, en raison du mix des livraisons.

Le bénéfice net a bondi de 67% à 8,19 milliards de dollars, en raison notamment de la réforme fiscale engagée par l’administration Trump l’année dernière.

Avec une prévision de 810 à 815 livraisons en 2018, Boeing table sur une hausse du chiffre d’affaires en 2018, qui devrait être compris entre 96 et 98 milliards de dollars. La marge opérationnelle est attendue en hausse pour toutes les divisions, à plus de 11% pour l’Aviation commerciale, environ 11% pour la Défense, l’espace et la sécurité et environ 15,5% pour les Services.

Au 31 décembre 2017, le carnet de commandes de Boeing Aviation commerciale était évalué à 421 milliards de dollars, avec quelque 5 800 avions restant à livrer, l’équivalent de 7 années de production.

Cité dans un communiqué, le PDG Dennis Muilenburg a commenté : “les équipes de Boeing ont permis d’enregistrer une année record, tant en résultats financiers qu’en performances opérationnelles. L’accent a été mis sur la rigueur d’exécution dans les opérations de production et sur la poursuite des programmes de développement, mais aussi sur la croissance des services, avec une valeur ajoutée pour les clients. Ces performances nous permettent d’investir dans nos ressources humaines et dans nos diverses activités, avec des dividendes plus importants pour nos actionnaires”.

“En 2017, nous avons livré les premiers 737 MAX, lancé le 737 MAX 10 et réalisé le premier vol du 787-10, tout en livrant un plus grand nombre d’avions commerciaux que jamais auparavant. Le ravitailleur KC-46 destiné à l’U.S. Air Force a lui aussi accompli son vol inaugural, nous avons obtenu un contrat initial pour le programme de dissuasion stratégique basée au sol (GBSD), ainsi qu’un contrat pour la fourniture au Qatar de trente-six avions de combat F-15. Nous avons également lancé, au cours de cette année, l’activité Boeing Services Globaux, afin d’offrir toujours plus de valeur tout au long du cycle de vie des produits, et nous avons enregistré une croissance supérieure à celle du marché.”

“Nous nous sommes positionnés de manière active pour répondre aux besoins des futurs marchés et poursuivre notre croissance en développant de nouveaux produits et services, en investissant pour établir des capacités verticales, en lançant le pôle d’innovation HorizonX et en mettant en œuvre des capacités nouvelles, grâce notamment à l’acquisition de Aurora Flight Sciences. En nous projetant dans l’avenir, nos équipes restent focalisées sur la conquête de nouveaux contrats via l’innovation, sur la poursuite de la croissance et de la productivité, et sur l’extension de notre position, comme premier constructeur aéronautique mondial – en offrant la meilleure valeur possible à nos clients, à nos personnels et à nos actionnaires”.

Laisser un commentaire