Alitalia lance “Stopover Roma”

0
543
vues
Photo Alitalia

Alitalia vient de lancer une offre permettant à ses passagers passant par le hub de Rome-Fiumicino de s’arrêter dans la capitale italienne dans des conditions avantageuses.

Alors qu’elle cherche toujours un repreneur, Alitalia multiplie les initiatives commerciales. Après avoir conclu un accord renforcé avec Aerolineas Argentinas, la compagnie italienne a annoncé le 5 février le lancement de “Stopover Roma”, une initiative visant à promouvoir le tourisme à Rome – et trouver de nouvelles sources de revenus.

L’offre permet aux passagers d’Alitalia voyageant à l’international, via Rome-Fiumicino, de faire escale pendant un maximum de 3 jours dans la capitale italienne pour le même prix que le billet d’avion et de bénéficier d’un tarif hôtelier préférentiel dans les établissements partenaires. Ils pourront également laisser gratuitement leurs bagages à l’aéroport.

“Rome n’est pas seulement le hub de notre réseau, mais c’est aussi un précieux patrimoine historique, artistique et culturel”, a déclaré Fabio Maria Lazzerini, directeur commercial et des revenus d’Alitalia. “La force de notre projet réside dans les chiffres : nous allons commencer avec 500.000 passagers, pour atteindre 1,5 million une fois le projet à pleine vitesse. C’est un défi qui profite à tous: à Alitalia, à l’économie de Rome, aux hôteliers et à l’industrie du tourisme. C’est une preuve supplémentaire du fait qu’Alitalia peut être un moteur pour le tourisme italien”.

L’initiative est lancée en partenariat avec Federalberghi Roma, Unindustria et Aeroporti di Roma (ADR), sous le patronage de la municipalité de Rome.

Selon Stefano Fiori, président de la section Tourisme et loisirs de l’Unindustria, “Stopover Roma” va dans la bonne direction. D’octobre 2016 à octobre 2017, le nombre d’arrivées a augmenté de 2,8% dans les hôtels de Rome et de 5% dans les établissements de luxe, la demande la plus forte provenant des États-Unis (38,2%), suivis du Royaume-Uni (10,21%), de l’Allemagne (6,19%) et de la France (4,74%). “Des chiffres encourageants, mais nous devons prendre des mesures supplémentaires pour attirer davantage de tourisme de qualité”, a-t-il ajouté.

Alitalia précise que le “Rome Stopover” pourra être demandé lorsque le billet d’avion est acheté via ses call centers, son portail internet qui sera bientôt lancé ou les agences de voyages.

Laisser un commentaire