Air Sénégal prévoit de décoller avant avril

0
669
vues
© ATR

Air Sénégal SA est dans l’attente de son permis d’exploitation et prévoit de commencer ses activités avant le mois d’avril 2018. C’est ce qu’a indiqué dimanche Philippe Bohn, son directeur général.

Invité de la radio RFM, le dirigeant a expliqué qu’Air Sénégal SA n’avait pas encore décollé en raison des délais de délivrance du permis d’exploitation aérienne (PEA) par l’Agence nationale sénégalaise de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM), soit 9 à 10 mois. Philippe Bohn prévoit ainsi que le lancement des opérations aura lieu “avant avril”.

Initialement, Air Sénégal devait opérer son premier vol lors de la mise en service du nouvel aéroport international Blaise Diagne près de Dakar, intervenue le 7 décembre 2017. La compagnie avait commandé à cet effet deux ATR 72-600 neufs, dont la livraison était prévue en novembre 2017.

Outre les deux ATR, Air Sénégal recevra cette année deux monocouloirs de type Airbus A319/A320, a déclaré début janvier le premier ministre du Sénégal, Mahammad Dionne. Il a ajouté que les deux Airbus A330neo commandés tout récemment arriveraient en janvier 2019.

Air Sénégal est détenue à 100% par l’État sénégalais, via la Caisse de dépôt et de consignation du Sénégal. Mais Philippe Bohn a indiqué dimanche que le gouvernement envisageait, “à terme”, de céder une part minoritaire du capital à des investisseurs privés.

Depuis la disparition d’Air Afrique en 2002, Air Sénégal SA représente la troisième tentative du Sénégal pour mettre sur pied une compagnie aérienne, après Air Sénégal International (2001-2009) et Sénégal Airlines (2011-2016).

Philippe Bohn est confiant dans l’avenir de la nouvelle compagnie, Dakar étant “un hub géographique intéressant entouré de 1,3 milliard de gens à moins de six heures de vol”.

Laisser un commentaire