Delta commencera à recevoir ses CS100 en 2018

0
849
vues
Bombardier_CS100_Delta
© Bombardier

Delta Air Lines compte recevoir à partir de cette année des Bombardier CS100 produits au Canada, la décision d’imposer des droits de douane de près de 300% sur les C Series importés aux États-Unis ayant été invalidée.

La compagnie basée à Atlanta est devenue en avril 2016 le principal client du C Series du constructeur canadien Bombardier, en passant une commande de 75 CS100 plus 50 autres en option. Les livraisons devaient commencer en avril 2018.

Mais une action intentée par Boeing en 2017 a jeté le doute sur cette perspective car elle a débouché sur une proposition du Département américain du Commerce d’imposer des droits de douane de 292,2% sur les C Series importés aux États-Unis.

En réaction, Bombardier a conclu une alliance avec Airbus pour produire l’avion sur le site de Mobile en Alabama, afin que les clients américains échappent aux droits de douane.

La proposition du Département américain du Commerce a cependant été invalidée fin janvier par l’USITC, si bien que les C Series produits à l’usine de Bombardier au Canada ne seront pas soumis aux droits de douane à leur arrivée aux États-Unis.

Dans ce contexte, Delta entend remplir ses “obligations contractuelles” et commencera à prendre livraison des CS100 “cette année,” a indiqué la compagnie aérienne à Reuters le 15 février.

Reste à savoir combien d’appareils Delta recevra en 2018. L’enjeu est important pour Bombardier car il vise à livrer 40 C Series cette année, contre 17 en 2017.

Delta préfère en effet recevoir autant de C Series que possible produits à Mobile, dès que la ligne d’assemblage final sera opérationnelle. La compagnie aérienne n’a pas encore dévoilé son plan de flotte pour 2018.

De son côté, Bombardier effectue des visites à Mobile et poursuit la planification des activités sur ce site. Il s’attend à recevoir toutes les approbations relatives à son partenariat avec Airbus en 2018.

Laisser un commentaire