L’Airbus A321LR compte déjà neuf compagnies clientes

0
5176
vues
Airbus_A321LR-first-transatlantic-flight-2
Premier vol transatlantique de l'A321LR - Photo Airbus

Alors que la campagne d’essais en vol de l’A321LR bat son plein, Airbus cite neuf compagnies aériennes d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie centrale comme futurs opérateurs de cette version long-courrier de l’A321neo.

Ces compagnies aériennes sont Primera Air (Danemark), TAP Air Portugal (Portugal), Air Transat (Canada), Air Arabia (Émirats arabes unis), Norwegian (Norvège), Aer Lingus (Irlande), Azores Airlines (Açores), Air Astana (Kazakhstan) et Arkia (Israël). Au total, l’A321LR est commandé à ce jour à “un peu plus de 100 exemplaires,” a confirmé dans un courriel à L’Aérien un porte-parole du constructeur, Patrick Brunet.

Airbus ne fournit pas de ventilation détaillée des commandes pour l’A321LR car il a “beaucoup” de sociétés de leasing, de compagnies aériennes et de clients qui souhaitent rester anonymes pour le moment, a précisé le porte-parole. En outre, l’avionneur n’exclut pas que “certains clients d’A321neo” choisissent de convertir leurs commandes en A321LR.

Outre les compagnies citées par Airbus, plusieurs ont exprimé un intérêt pour l’A321LR. Aux États-Unis, JetBlue a la possibilité de convertir les A321neo qu’elle a déjà commandés en A321LR, dès 2019. En Europe, Swiss International Air Lines et plus largement le groupe Lufthansa, ou encore SAS Scandinavian Airlines, ont indiqué qu’elles étudiaient l’appareil mais aucune commande n’a été annoncée à ce jour.

Le nouveau monocouloir a effectué son premier vol d’essai le 31 janvier dernier à Hambourg et son premier vol transatlantique le 13 février entre Paris-Le Bourget et New York-JFK. La certification est escomptée pour le deuxième trimestre et la première livraison pour le quatrième trimestre. Primera Air est confirmée comme compagnie de lancement.

Un réseau qui commence à se dessiner

Si les routes de l’A321LR n’ont pas encore été détaillées, les futurs opérateurs ont déjà donné quelques indications.

Norwegian, qui s’attend à recevoir huit exemplaires en 2019 sur les trente commandés, envisage de déployer l’appareil dès 2020 de Londres-Gatwick vers des destinations comme Détroit, Philadelphie et Minneapolis, mais aussi vers le Moyen-Orient.

Aer Lingus pense également servir de nouvelles villes en Amérique du Nord, ayant cité Minneapolis, Charlotte et Indianapolis. La flotte et les effectifs de la filiale irlandaise d’IAG vont d’ailleurs croître rapidement dans les cinq prochaines années, grâce à l’acquisition de huit A321LR à partir de 2019. Avec cet appareil, la compagnie va entrer dans une nouvelle phase de croissance.

Basée principalement à Sharjah, Air Arabia a évoqué pour ses six A321LR de nouvelles lignes vers la Chine, la Russie, l’Extrême-Orient et l’Afrique, tandis que la filiale marocaine pourrait utiliser le type vers l’Europe de l’Est et l’Afrique de l’Ouest.

Air Transat compte utiliser ses dix A321LR pour remplacer ses Airbus A310, vers des destinations “Sud” et des liaisons transatlantiques. Loués en longue durée (12 ans) auprès d’AerCap, les appareils sont livrables entre le printemps 2019 et l’automne 2020.

Un monocouloir pour explorer de nouveaux marchés

Au sein de la famille A320, l’A321LR offre l’autonomie la plus importante, soit 4 000 nm (7 400 km). De quoi “créer de nouvelles opportunités” dit le constructeur, qui voit comme marchés possibles des liaisons transatlantiques mais aussi entre l’Europe et l’Afrique de l’Ouest, entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud ou encore entre l’Asie du Sud-Est et l’Australie. À titre d’exemple, il cite Lisbonne-Recife, Dubaï-Pékin, Kuala Lumpur-Tokyo ou Singapour-Sydney.

Airbus a également souligné que l’A321LR offre aux opérateurs la flexibilité d’effectuer à la fois des missions court ou long-courriers avec plus de 200 passagers. Le tout avec une “efficacité imbattable”. Selon ses données, l’A321LR offre une consommation de carburant par siège inférieure de 30% au Boeing 757-200W (avec winglets), l’appareil auquel il ambitionne de succéder. Ces chiffres sont donnés pour des configurations typiques, soit 206 passagers pour l’A321LR et 198 pour le 757-200W.

Airbus_cabine_Airspace_A320
La cabine Airspace sera disponible sur la famille A320 à partir de 2020. JetBlue est la compagnie de lancement. Photo Airbus

Laisser un commentaire