IAG : plus de 2 milliards d’euros de bénéfice en 2017

0
821
vues
IAG-British-Airways-Iberia-Vueling-Aer-Lingus

International Airlines Group (IAG), la holding propriétaire de British Airways, Iberia, Vueling, Aer Lingus et Level, affiche un bénéfice record en 2017, légèrement supérieur à 2 milliards d’euros. Chaque compagnie aérienne a amélioré son résultat.

Le groupe ibéro-britannique a annoncé vendredi 23 février “une très bonne performance” pour l’exercice 2017, selon les termes du directeur général Willie Walsh. Le bénéfice a augmenté de 3,5% à 2,02 milliards d’euros. Le résultat opérationnel courant a bondi de 18,9% à 3,0 milliards. Le chiffre d’affaires a progressé de 1,8% à 22,9 milliards.

IAG a transporté 104,8 millions de passagers en 2017, 4,1% de plus que l’année précédente. Le coefficient d’occupation des sièges a gagné 1,0 point à 82,6%, avec un trafic (PKT) en hausse de 3,8% pour une capacité (SKO) en hausse de 2,6%. Ce sont essentiellement les réseaux domestiques et long-courriers qui ont bénéficié de cette croissance de l’offre : la capacité sur le réseau Europe a diminué de 0,2%.

L’augmentation de la capacité a été particulièrement vive pour Aer Lingus (12,1%) et nettement plus modérée pour Iberia (2,2%), Vueling (1,5%) et British Airways (0,7%).

À l’échelle du groupe, la recette unitaire (par PKT) est en baisse de 2,1% mais le coût unitaire (par SKO) a diminué de 2,9% (1,3% hors carburant). “Nous avons bénéficié d’une réduction des coûts de carburant pendant la majeure partie de 2017, bien que notre facture carburant ait commencé à augmenter au quatrième trimestre”, a précisé Willie Walsh.

Des résultats record pour chacune des compagnies

Le dirigeant a ajouté que “toutes nos compagnies aériennes se sont très bien comportées avec leurs meilleurs résultats financiers individuels, des performances opérationnelles solides et un engagement envers le service à la clientèle. Le redressement de Vueling, suite aux défis de 2016, a été particulièrement remarquable”.

De fait, le résultat opérationnel progresse d’au moins deux chiffres pour toutes les compagnies : 213% pour Vueling (188 millions d’euros), 38,7% pour Iberia (376 millions), 19,1% pour British Airways (1,7 milliard) et 15,5% pour Aer Lingus (269 millions d’euros). Les résultats de LEVEL, qui a débuté ses opérations en juin 2017, n’ont pas été publiés.

Pour le seul quatrième trimestre, le groupe a réalisé un bénéfice d’exploitation de 585 millions d’euros, en baisse par rapport aux 620 millions de la même période de l’année précédente. Ce résultat a été “significativement” impacté par les changements dans les primes versées aux employés au cours du trimestre, par rapport à l’année précédente, a expliqué Willie Walsh.

“Notre confiance dans l’avenir d’IAG reste intacte et nous annonçons aujourd’hui notre intention d’entreprendre un rachat d’actions de 500 millions d’euros en 2018,” a-t-il ajouté.

Cette année, le groupe compte augmenter de 6,7% sa capacité.

Laisser un commentaire