Philippine Airlines dévoile les premières routes de ses A321neo et A350

0
1316
vues
Airbus-A350-900-Philippine-Airlines
Visuel Fixion / MMS / Airbus : Airbus A350-900 XWB de Philippine Airlines

Philippine Airlines, qui prendra livraison de six Airbus A321neo et quatre Airbus A350-900 en 2018, a dévoilé jeudi leurs premières routes. Avec l’A350, la compagnie vise notamment de nouvelles destinations aux États-Unis et en Europe.

Philippine Airlines a présenté jeudi 22 février un vaste plan d’amélioration de ses services dont l’introduction de nouveaux avions est l’une des composantes. La compagnie basée à l’aéroport de Manille-Ninoy Aquino a commandé 21 A320neo à Airbus et s’attend à recevoir six exemplaires cette année. Le tout premier d’entre eux doit arriver en mars 2018, avec un léger retard donc puisque cette livraison avait été précédemment annoncé pour février. Le plan prévoit un déploiement de l’A321neo sur des vols sans escale vers Brisbane à partir de mai 2018, ainsi que vers Sapporo, New Delhi et Mumbai à des dates qui n’ont pas été précisées.

Avec l’A321neo, Philippine Airlines deviendra la première compagnie en Asie à opérer un monocouloir équipé de sièges-lits full flat en classe Affaires. La cabine accueillera 12 de ses sièges ainsi que 156 sièges de classe Économie pour une capacité totale de 168 passagers. L’espacement entre les rangées de sièges (pitch) atteindra 60 pouces en Affaires, et 31 à 32 pouces en Économie. Chaque siège disposera d’un écran donnant accès au système de divertissement en vol, une première pour un monocouloir de Philippine Airlines. Au total, 300 heures de divertissement seront disponibles. La largeur des écrans sera de 15,6 pouces en Affaires et 10,1 pouces en Économie. La cabine offrira une connectivité Wi-Fi, en partie gratuite. À noter, les A321neo livrés à la compagnie à partir de 2019 devraient bénéficier de la configuration Airbus Cabin Flex (ACF), actuellement en cours de certification.

Philippine Airlines a donné moins de détails sur ses A350-900, six exemplaires ayant été commandés fermes dont quatre livrables en 2018. La compagnie se contente d’indiquer que l’appareil offrira des prestations “attrayantes” dans trois classes de service “des plus luxueuses”, Affaires, Premium Économie et Économie. La première livraison est attendue en juin 2018 et l’appareil permettra de lancer “des vols transpolaires sans escale vers la côte est des États-Unis, ainsi que d’autres routes vers des villes européennes”.

Première nouveauté annoncée, un service sans escale de Manille vers New York-JFK d’ici octobre. En outre, la compagnie envisage d’ouvrir par la suite Seattle, Chicago et “un point en Europe occidentale.” Londres-Heathrow est aujourd’hui sa seule destination européenne mais dans le passé, le réseau a couvert Paris-Charles de Gaulle, Amsterdam, Francfort, Rome et Athènes.

Philippine Airlines ne remet pas en cause sa stratégie multi-hubs et continuera à développer son réseau depuis Clark, Cebu et Davao. Deux nouvelles lignes ont été confirmées, Davao-Siargao à partir de mars 2018, et Cebu-Bangkok entre avril et octobre (trois vols par semaine).

Par ailleurs, la compagnie a annoncé la construction d’un nouveau salon “luxueux” de 900 m2 sur deux étages au terminal 2 de l’aéroport de Manille-Ninoy Aquino, d’un autre de 750 m2 au terminal 1, ainsi que la rénovation ou l’agrandissement de ceux de Cebu, Davao, Iloilo, Bacolod, General Santos et San Francisco. De nouveaux salons devraient également voir le jour à Puerto Princesa et Cagayan de Oro au cours du premier trimestre.

Toutes ces initiatives visent à maintenir la quatrième étoile décernée en début d’année par le cabinet d’audit Skytrax, a précisé Philippine Airlines.

Laisser un commentaire