Ryanair : trois nouvelles lignes pour la Belgique l’hiver prochain

1
598
vues
Boeing_737-800_Ryanair
Photo © Paul BANNWARTH

La saison hiver 2018-2019 sera l’occasion pour Ryanair de reprendre son expansion au départ de Bruxelles-Zaventem, avec deux nouvelles lignes vers Amman et Marrakech. Charleroi ne sera pas en reste avec une nouvelle liaison vers Malte. En tout, la low-cost irlandaise proposera 81 destinations au départ de la Belgique entre octobre et mars prochains.

Ryanair a présenté mardi son programme hiver 2018/2019 pour la Belgique. À Bruxelles-Zaventem, la compagnie lancera le 28 octobre deux nouvelles lignes, vers Marrakech et Amman. Les villes marocaine et jordanienne seront desservies chacune à raison de deux vols par semaine (mercredi et dimanche). En outre, les fréquences seront renforcées vers Lisbonne (13 vols par semaine) et Rome-Fiumicino (12 vols par semaine). Au total, Ryanair proposera 15 lignes depuis le premier aéroport belge l’hiver prochain, escomptant transporter 2,2 millions de clients en année pleine.

La compagnie reprend ainsi l’expansion au départ de Bruxelles-Zaventem. Aucune nouvelle ligne n’avait été annoncée pour cet été car l’aéroport avait été jugé “trop cher.” Mais Bruxelles-Zaventem a proposé “une offre commerciale attractive pour les compagnies qui y lancent de nouvelles routes et à laquelle nous avons répondu”, a expliqué mardi à la presse belge Michael O’Leary, le directeur général de Ryanair. “Nous avons quatre avions basés à Zaventem et nous aimerions passer à huit. Mais la problématique des nuisances restreint notre croissance,” a-t-il ajouté.

À l’aéroport Charleroi-Bruxelles Sud, sa principale base opérationnelle en Belgique, Ryanair étendra à la saison hiver sa desserte de Malte, avec un vol quotidien. Des fréquences supplémentaires sont annoncées pour Edimbourg (4 vols hebdomadaires), Marrakech (5), Pise (1 vol quotidien), Sofia (4 par semaine), Thessalonique (4) et Varsovie (9). Au total, la compagnie proposera 66 lignes avec l’espoir de transporter 6,1 millions de clients en année pleine.

De par sa présence, Ryanair dit soutenir quelque 6.200 emplois locaux en Belgique.

1 COMMENTAIRE

  1. Nantes, Toulouse, Bordeaux, Marseille, Strasbourg, Nice… Ryanair se pose déjà sur ces plates-formes…
    Les AuverRhônalpins attendent donc avec impatience les résultats des discussions que Ryanair a engagées avec Lyon Saint-Exupéry…
    L’idéal étant bien sûr une base, permettant une large amplitude de dessertes ; et les destinations à prendre (et surtout à desservir toute l’année) ne manquent pas : Séville, Alicante, Valence, Malte, Malaga, Palma, Sofia… plus quelques villes dont la desserte existante pourrait être amplifiée : Berlin, Edimbourg, Varsovie, Athènes, Bucarest, Budapest, Naples, Tel-Aviv…

Laisser un commentaire