Faillite de Niki : Laudamotion décollera le 25 mars

0
1193
vues
Laudamotion-conference_presse
Niki Lauda lors de la conférence de presse pour le lancement de Laudamotion (16 mars 2018) - Photo Laudamotion

La compagnie autrichienne Niki, filiale d’Air Berlin, va renaître de ses cendres. Rachetée par Niki Lauda, elle prendra un nouveau départ sous le nom de Laudamotion. Le premier vol est prévu d’ici quelques jours.

Après avoir finalisé l’acquisition des actifs de Niki, l’ancien champion de formule 1 Niki Lauda a présenté vendredi 16 mars le programme de vol de Laudamotion. Le réseau couvrira 32 routes vers des destinations méditerranéennes depuis six aéroports en Allemagne, cinq en Autriche et deux en Suisse dont le franco-helvétique EuroAirport de Bâle-Mulhouse.

La flotte de Laudamotion volera sous le code “OE” et sera composée de 14 monocouloirs Airbus (A319, A320, A321). Le premier vol est prévu le 25 mars depuis Düsseldorf. Les opérations commenceront fin avril au départ de Bâle-Mulhouse puis en juin depuis Zurich et l’Autriche. Les destinations comprendront :

  • Depuis Bâle-Mulhouse : Heraklion et Palma de Majorque ;
  • Depuis Zurich : Corfou, Fuerteventura, Heraklion, Ibiza, Lamezia Terme, Lanzarote, Olbia, Palma de Majorque et Rhodes ;
  • Depuis Vienne : Brindisi, Chania, Ibiza, Kalamata, Malaga, Palma de Majorque, Paphos, Pise et Santorin ;
  • Depuis Düsseldorf : Ibiza, Malaga et Palma de Majorque ;
  • Depuis Berlin-Tegel, Cologne/Bonn, Graz, Hanovre, Innsbruck, Linz, Salzbourg : Palma de Majorque.

Les vols sont ouverts à la réservation sur le site de Laudamotion. La compagnie a signé un contrat de transport avec Condor, filiale allemande de Thomas Cook Airlines. Dans un communiqué, le directeur de Condor, Ralf Teckentrup, a précisé que sa compagnie commercialise les vols de Laudamotion pour “combler un vide sur le marché. Nos clients en bénéficieront en ayant accès à un plus grand choix et à des offres de lancement à bas prix.”

“Condor ne commercialisera pas seulement les vols de Laudamotion, elle s’occupera aussi de certaines fonctions, comme le centre de contrôle ou la planification des équipages, en tant que prestataire de services de Laudamotion,” a précisé Niki Lauda.

L’ancien coureur automobile a remporté fin janvier l’appel d’offres pour Niki, qui s’est déclarée en faillite et a cessé ses opérations en décembre 2017. Il avait créé cette compagnie aérienne en 2003 avant de la céder à Air Berlin en 2011.

Airbus_A320_Laudamotion
Visuel Laudamotion

Laisser un commentaire