Grève du contrôle aérien le 22 mars : Air France, easyJet, Ryanair annulent des vols

0
8023
vues
Tour_de_controle_aeroport_Nice
Airborne06 / Wikimedia CC BY-SA 3.0

En raison d’un mouvement de grève des contrôleurs aériens français, la Direction générale de l’aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vol pour la journée du jeudi 22 mars 2018. Air France, easyJet et Ryanair ont déjà prévenu qu’elles annulaient des vols.

Un préavis de grève a été déposé par le syndicat USAC-CGT pour l’ensemble des personnels de la DGAC, y compris les aiguilleurs du ciel, couvrant la journée du 22 mars 2018 ainsi que les nuitées en amont et en aval de celle-ci pour les agents travaillant en horaires décalés.

L’organisme intergouvernemental Eurocontrol s’attend à une réduction de 30% des vols vers et de Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Beauvais, Bordeaux, Toulouse, Marseille, Lyon et Nantes. L’ouest et le sud de la France devraient être les régions les plus touchées.

Air France indique sur son site internet que la DGAC “a donné comme instructions aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols au départ et à l’arrivée des aéroports français.” La compagnie prévoit d’assurer 100% de ses vols long-courriers, 75 % de ses vols moyen-courriers de et vers Paris-Charles de Gaulle et 60 % de ses vols court-courriers à Paris-Orly et en Province. Elle prévient que des retards et des annulations de dernière minute ne sont pas à exclure. Les passagers ayant une réservation pour le 22 mars bénéficient de mesures commerciales pour anticiper ou reporter leur voyage.

Parmi les autres compagnies aériennes, HOP! Air France met à jour son programme. Ryanair dit regretter “de devoir annuler un certain nombre de vols jeudi 22 mars depuis/vers/passant au-dessus du territoire français”. La low-cost assure que ses clients touchés par ces annulations ont été prévenus et informés des différentes options possibles par email et par SMS. Même chose chez easyJet qui indique avoir annulé 104 vols au départ de la France pour la journée du 22 mars.

Dans tous les cas, les voyageurs sont invités à consulter le site de leur compagnie aérienne pour connaître l’état de leur vol.

Ryanair demande des “mesures immédiates”

Face aux grèves à répétition qui affectent le ciel français et européen, les compagnies aériennes ont demandé à la Commission européennes de mettre en place un plan d’action pour minimiser l’impact de ces mouvements sociaux, en vain jusqu’à ce jour.

Ce mercredi, Ryanair a appelé le gouvernement français et la Commission européenne à prendre “des mesures immédiates pour empêcher de nouveau la fermeture du ciel européen demain par les syndicats des contrôleurs aériens français.” Selon la low-cost irlandaise, il faudrait exiger des syndicats des contrôleurs aériens français qu’ils aient recours à un arbitrage exécutoire au lieu de faire grève; permettre à d’autres contrôleurs aériens européens de prendre en charge les opérations de survol dans le ciel français pendant que les syndicats des contrôleurs aériens français sont en grève ; et exiger que les survols de l’espace aérien français soient protégés (dans le cadre d’une obligation de service minimum) lors de grèves des contrôleurs aériens français.”

Premier syndicat de la DGAC, l’USAC-CGT a décidé de rejoindre le 22 mars plusieurs organisations syndicales de fonctionnaires (CFTC, CFE-CGC, CGT, FAFP, FO, FSU et Solidaires) dans le cadre d’un mouvement de grève national. Il revendique “une hausse sensible des recrutements de fonctionnaires afin d’assurer l’ensemble des missions de la DGAC dans les meilleures conditions possibles de travail et dans l’intérêt des services rendus aux usagers”.

Des grèves également chez Air France

La fin de semaine sera donc difficile pour les voyageurs. D’autant plus que les personnels d’Air France seront à leur tour en grève le vendredi 23 mars, à l’appel de onze syndicats, tous métiers confondus, cette fois-ci dans le cadre d’un conflit salarial avec la direction de la compagnie aérienne.

Ce mercredi après-midi, Air France indique qu’il est “actuellement trop tôt” pour connaître les conséquences de ce mouvement sur son programme de vols. Il est à noter que les vols Air France opérés par un avion autre qu’Air France ou Joon ne sont pas concernés par cette grève (KLM, Delta…).

Une autre journée de grève est d’ores et déjà prévue le vendredi 30 mars.

Laisser un commentaire