Bombardier a signé le 14 novembre une lettre d’intention avec la compagnie aérienne EgyptAir pour 12 CS300, assortie de droits d’achat pour 12 avions supplémentaires.

Conclu au salon aéronautique de Dubaï, cet accord est le deuxième signé par Bombardier depuis l’annonce de son partenariat avec Airbus en octobre. Plus tôt ce mois-ci, l’avionneur canadien a révélé un accord pour jusqu’à 61 C Series avec un client européen non dévoilé.

Le partenariat avec Airbus semble jouer un rôle dans la décision d’EgyptAir. « Nous sommes impatients d’élargir notre réseau avec les avions CS300 et nous sommes contents de voir que le partenariat annoncé avec Airbus apportera un soutien additionnel au programme C Series », a déclaré dans un communiqué Safwat Musallam, le président et chef de la direction de la compagnie nationale égyptienne.

La commande est évaluée par Bombardier à environ 1,1 milliard de dollars pour les douze CS300. Elle pourrait atteindre près de 2,2 milliards si EgyptAir exerce ses droits d’achat pour les douze appareils supplémentaires.

Les livraisons sont prévues à partir de 2018, selon Pratt & Whitney dont les moteurs PurePower Geared Turbofan (GTF) alimentent le C Series.

EgyptAir effectue cette acquisition dans le cadre de la modernisation de sa flotte. Après une évaluation détaillée, « nous avons réalisé que l’avion CS300 était parfaitement adapté à nos plans d’affaires et à notre stratégie de croissance », a expliqué Safwat Musallam.

Le dirigeant de la compagnie égyptienne poursuit : « nous avons sélectionné l’avion C Series en raison de son excellente autonomie, parfaitement adaptée pour desservir aux niveaux national et régional les villes arabes voisines, le Moyen-Orient et plusieurs destinations européennes; et cela en plus des caractéristiques économiques hors du commun de l’avion CS300 et de sa cabine exceptionnelle ».

Dans ses prévisions de marché sur 20 ans, Bombardier table sur une demande au Moyen-Orient de 450 avions de 60 à 150 places.

« Nous avons la certitude que nos petits avions monocouloirs C Series sont parfaitement adaptés aux environnements à température élevée de la région et qu’ils présenteront des performances et offriront des avantages économiques importants permettant d’accroître la rentabilité des compagnies aériennes », a assuré Fred Cromer, le président de Bombardier Avions commerciaux.

Établie le 7 mai 1932 et basée au Caire, EgyptAir dessert plus de 70 destinations et couvre environ 60 pays. Elle est membre de Star Alliance depuis juillet 2008. Sa flotte comprend actuellement trois Airbus A320, quatre A321, six A330-200, quatre A330-300, 28 Boeing 737-800, deux 777-200ER et six 777-300ER.

Bombardier_CS300_EgyptAir_2
Signature de la lettre d’intention le 14 novembre 2017 – Photo Bombardier

Laisser un commentaire