Air Transat et Thomas Cook vont échanger des avions

1
434
vues
Air_Transat_Thomas_Cook

Air Transat et Thomas Cook Group Airlines ont signé un accord de sept ans, prévoyant l’échange d’appareils durant la saison hivernale. Les deux compagnies entendent ainsi gérer et utiliser leur flotte plus efficacement.

Aux termes de cet accord annoncé le 2 octobre, Thomas Cook mettra à la disposition d’Air Transat, chaque hiver pendant sept ans, des Airbus A321. Ceci permettra à la compagnie canadienne de renforcer ses destinations moyen-courriers. Les A321 seront tous des appareils récents, et ils seront configurés de la même manière que les A321LR commandés par Air Transat, soit 199 sièges dont 12 en classe Club.

En retour, Le groupe Thomas Cook Airlines recevra au moins un gros-porteur Airbus A330-200 pour son réseau long-courrier.

Pour les deux compagnies, il s’agit de mettre à profit “la saisonnalité différente” de leurs activités. Air Transat utilise plus de petits porteurs en hiver pour servir ses destinations dans les Caraïbes, au Mexique et en Floride; et plus de gros porteurs en été pour le marché transatlantique. Thomas Cook, de son côté, utilise plus de plus gros porteurs en hiver pour voler vers les destinations long-courrier comme Cuba et la République dominicaine, et plus de plus petits avions en été pour voler vers des destinations sur le pourtour méditerranéen.

Nous allons pouvoir exploiter des vols long-courriers additionnels pendant l’hiver et mieux compenser la saisonnalité de la demande pour nos appareils court et moyen-courriers” , explique Christoph Debus, Chief Airline Officer de Thomas Cook Group.

Pour Jean-Marc Eustache, président et chef de la direction de Transat, cet accord “nous permet d’améliorer notre modèle de flotte flexible et de le rendre encore plus efficace” .

En effet, l’entreprise a opéré l’hiver dernier 20 petits porteurs (des Boeing 737) et 12 gros porteurs (des Airbus A310 et A330), alors qu’à l’été 2017, elle a utilisé 7 petits porteurs et 25 gros porteurs. Ce modèle de flotte flexible a été rendu possible par le biais d’accords avec différents transporteurs, qui lui permettent à chaque hiver d’accroître le nombre de petits porteurs et de diminuer le nombre de gros porteurs dont elle dispose.

Air Transat simplifie sa flotte

Air Transat indique aussi qu’elle a engagé un processus de simplification de sa flotte. “A terme, notre flotte sera exclusivement constituée d’A330 et d’appareils de la famille du A320, comme le A321, ce qui se traduit par une expérience mieux harmonisée pour nos clients et un coût d’opération plus bas” , indique Jean-Marc Eustache.

En disposant de deux types d’appareils seulement, Air Transat souhaite bénéficier de la philosophie de cockpit commun propre à Airbus, permettant d’opérer en flotte mixte (le ‘Mixed Fleet Flying’, c’est-à-dire la possibilité pour un pilote d’être qualifié simultanément pour différents appareils). La compagnie vise ainsi à réduire ses coûts, notamment de maintenance et de formation, et simplifier considérablement ses opérations.

L’optimisation de la flotte d’Air Transat commencera par l’arrivée des A321LR à compter du début 2019. Ces appareils serviront à remplacer les A310. Leur rayon d’action permet de servir les deux marchés d’Air Transat. L’accord avec Thomas Cook constitue la deuxième étape : le remplacement des 737 saisonniers par des A321. La troisième partie de cette recomposition consistera à remplacer les 737 de la flotte de base, aujourd’hui au nombre de 7, également par des A321. Dans le même temps, Air Transat a entrepris de prolonger les baux d’une grande partie de ses A330, afin de s’assurer des coûts de location réduits et de la stabilité pour les années à venir.

1 COMMENTAIRE

Répondre à Perplexe Annuler la réponse.