French blue annonce l’ouverture de Tahiti

0
2341
vues
Photo © Clément Alloing - Tous droits réservés

La low-cost long-courrier French blue a annoncé mercredi le lancement d’une ligne Paris Orly – San Francisco – Tahiti, après avoir reçu l’accord du gouvernement de Polynésie française. La compagnie prévoit de commencer les vols en mai 2018 et de recruter du personnel, y compris à Tahiti.

French blue a reçu une réponse favorable à la demande qu’elle avait adressée aux autorités polynésiennes pour desservir l’aéroport de Tahiti-Faa’a depuis Paris-Orly via San Francisco. Selon Tahiti Info, le Conseil des ministres de Polynésie française a entériné cette demande hier mardi.

Ce 1er novembre, French blue a confirmé dans un communiqué le lancement de la ligne Paris Orly – Papeete via San Francisco à partir de mai 2018. La liaison sera exploitée en Airbus A350-900, grâce à l’arrivée en flotte d’un deuxième exemplaire (F-HREV) en avril 2018. French blue configure cet appareil en bi-classe avec 411 sièges, dont 35 en Premium Eco et 376 en Economie.

Airbus_A350_French_Blue
Photo French blue

La low-cost long-courrier prévoit d’exploiter sa nouvelle ligne à raison de deux vols hebdomadaires, renforcés d’une troisième fréquence en période de pointe de mi-juin à fin août 2018. Les vols pourront être opérés en partage de code avec Air Caraïbes.

L’aéroport de Papeete Tahiti-Faa’a est actuellement relié à Paris par Air France et Air Tahiti Nui, via Los Angeles. Sur le secteur Paris-San Francisco, French blue sera en concurrence avec Air France, United Airlines et XL Airways (en saison), auxquelles on peut ajouter Norwegian qui desservira l’aéroport d’Oakland à partir d’avril 2018. En revanche, French blue sera sans concurrence sur l’axe San Francisco-Tahiti.

Marc Rochet, le PDG de French blue et Air Caraïbes, a déclaré à cette occasion : “French blue entend participer au développement du tourisme régional et au renforcement du trafic vers l’île de Tahiti en proposant une nouvelle offre de voyage de qualité et une politique tarifaire inédite sur la destination. Nous élargissons également l’éventail des possibilités pour les habitants de Polynésie française, qui pourront découvrir une nouvelle destination et une nouvelle offre. Cette nouvelle liaison Paris-Papeete marque une étape clé dans le développement de la compagnie. Nous allons par ailleurs pouvoir lancer nos recrutements de personnels y compris en Polynésie”.

Interrogé par La Tribune, Marc Rochet a précisé : “Parmi toutes les routes que nous avons étudiées, celle-ci était la plus intéressante. C’est d’une part une route où les coefficients d’occupation et les tarifs sont assez élevés comme c’était le cas entre Paris et La Réunion, où notre arrivée a fait baisser les prix et augmenter le trafic de 17%. Par ailleurs, avec des étapes longues (entre la métropole et la côte ouest des Etats-Unis d’un côté, et entre San Francisco et Papeete de l’autre), c’est une route sur laquelle l’A350 sera très efficace. Enfin, elle nous permet de mettre un pied aux Etats-Unis”.

Pour autant, avant de commercialiser les vols et d’annoncer les tarifs, French blue doit encore obtenir du Département des Transports américain (DoT) l’autorisation de desservir le territoire des Etats-Unis. La compagnie bénéficiera de la procédure simplifiée accordée aux transporteurs de l’Union européenne.

French blue a lancé ses opérations à l’été 2016, se présentant comme « la première low-cost long-courrier française ». Le réseau comprend aujourd’hui deux lignes régulières au départ de Paris-Orly, vers Punta Cana (depuis septembre 2016) et La Réunion (depuis juin 2017). Outre un premier A350, la flotte comprend aussi un Airbus A330-300 de 378 sièges.

Airbus_A350-900_French_blue
Photo French blue

Laisser un commentaire