Pourquoi French blue va changer de nom

0
5665
vues
Airbus_A350_French_Blue
Photo French blue
Alors qu’elle demande l’autorisation de desservir les États-Unis, French blue veut éviter tout risque de confusion avec une compagnie américaine dont le nom est proche – Jetblue. Par précaution, elle a changé sa dénomination sociale et s’appelle désormais French. Mais il s’agit d’une étape a priori provisoire.

Comme l’a révélé le site Outremer Aviation, la filiale low-cost long-courrier du groupe Dubreuil vient de changer sa dénomination sociale de « French Blue SAS » à « French SAS ».

Le Certificat de transporteur aérien (CTA) a été mis à jour par la Direction générale de l’aviation civile française (DGAC) le 27 novembre 2017, avec le nom “French”. Les codes IATA et OACI sont inchangés et restent respectivement BF et FBU.

La compagnie a été conduite à prendre cette décision alors qu’elle demande au département américain des Transports (DOT) l’autorisation de desservir les États-Unis, en vue de l’ouverture en mai prochain d’une ligne Paris Orly-Tahiti via San Francisco.

En effet, lors de la préparation du dossier technique auprès du DOT, une “difficulté juridique” est apparue sur “un possible conflit avec un opérateur US ayant un nom proche”, a expliqué la compagnie dans un courriel.

L’Aérien comprend que French blue craignait que son nom, proche de JetBlue, soit un obstacle à l’instruction du dossier. Basée à New York, JetBlue est une compagnie américaine présente à San Francisco avec cinq lignes domestiques.

Ne voulant pas prendre de risques sur un délai d’analyse non défini, nous avons provisoirement déposé notre demande sous le seul nom, réduit provisoirement à ‘FRENCH’ ce qui explique la modification de nos documents opérationnels”, détaille la compagnie.

Reste donc à connaître le nom définitif. La low-cost long-courrier est à la recherche d’une appellation qui fasse “écho à ces nouveaux horizons” et à son “activité de compagnie aérienne”, tout en gardant son “ADN français”. French s’est engagée à communiquer le nouveau nom au DOT en temps opportun.

Le service Orly-San Francisco-Tahiti doit démarrer le 11 mai 2018. Il sera exploité en Airbus A350-900, grâce à l’introduction d’un deuxième exemplaire en avril (F-HREV). L’appareil est configuré bi-classe avec 411 sièges, dont 35 en Premium Eco et 376 en Economie.

La nouvelle ligne devrait comporter deux vols par semaine, renforcés d’une troisième fréquence en période de pointe de mi-juin à fin août 2018.

Le réseau de French blue comprend aujourd’hui deux lignes régulières au départ de Paris-Orly, vers Punta Cana (depuis septembre 2016) et La Réunion (depuis juin 2017). Outre un premier A350, la flotte comprend aussi un Airbus A330-300 de 378 sièges.

Laisser un commentaire