Delta commande 100 A321neo

0
1520
vues
Airbus_A321neo_ACF_Delta
Visuel Delta

Delta Air Lines a choisi l’A321neo d’Airbus pour renouveler sa flotte de monocouloirs et les moteurs PW1100GJM de Pratt & Whitney pour l’alimenter. Le constructeur et la compagnie aérienne ont annoncé le 14 décembre une commande ferme pour cent A321neo, assortie d’options pour 100 exemplaires supplémentaires. Les appareils seront livrés à partir de 2020 dans la configuration ACF (Airbus Cabin Flex). La majorité d’entre eux proviendront de l’usine de Mobile en Alabama.

La compagnie américaine basée à Atlanta renouvelle ainsi sa confiance à Airbus et sa gamme de monocouloirs. Avec cette commande, elle entend “répondre à ses besoins futurs en termes d’appareils plus efficients et de plus grande capacité”, indique le constructeur dans un communiqué. Ed Bastian, le directeur général de Delta, explique quant à lui que “Delta, Airbus et Pratt & Whitney partagent le même engagement en matière de sécurité, d’efficience et d’innovation, et leur objectif est d’optimiser en permanence l’expérience des clients”.

L’A321neo de Delta sera configuré avec 197 sièges dont 20 en classe Affaires, 30 en Delta Comfort + et 147 dans la cabine principale. Tous les passagers auront accès à un divertissement en vol à la demande, à une connexion Wi-Fi haut débit utilisant la technologie satellitaire 2Ku, à des prises pour recharger les appareils électroniques et à un contenu vidéo en streaming. La cabine sera équipée de coffres à bagages 25% plus grands et d’un système d’éclairage par LED.

Les 100 A321neo seront fournis dans la configuration ACF, aujourd’hui proposée en option mais qui deviendra standard à partir de 2020. Cette variante offre une nouvelle disposition des portes et issues de secours et, selon le constructeur, permet aux compagnies de mieux utiliser l’espace cabine. Les livraisons à Delta s’étaleront de 2020 à 2023.

Ce contrat pour les A321neo vient s’ajouter à plusieurs commandes passées ces dernières années par Delta pour la version ceo de l’A321. Airbus précise que la commande de la compagnie compte à présent 117 A321ceo, tous équipés des moteurs CFM56 de CFM International.

Pour ses A321neo, Delta a cependant sélectionné le moteur PW1100G de Pratt & Whitney au détriment du LEAP-1A de CFM International. Un choix qui a une logique : les 75 Bombardier CS100 attendus par la compagnie seront équipés d’un moteur de la même famille, le PW1500G. Surtout, Delta a conclu un accord de long terme avec Pratt & Whitney pour que sa division Delta Tech Ops devienne un fournisseur MRO (maintenance, réparation et révision) des PW1100G et PW1500G. Gil West, directeur d’exploitation de Delta, parle d’un engagement de Pratt & Whitney pour effectuer “plus de 5 000 réparations et révisions de moteurs” chez Delta TechOps.

Enfin, Airbus signale que “la majorité” des A321neo de Delta seront livrés par le centre de Mobile en Alabama. Depuis l’an dernier, la compagnie a réceptionné 13 Airbus produits aux Etats-Unis. En outre, le 50ème appareil produit à Mobile sera livré à Delta cette semaine. Cette usine produit quatre appareils par mois, livrés aux clients Airbus implantés aux Etats-Unis. Une hausse de production de cette usine est, selon l’avionneur, “actuellement en cours de discussion”.

Airbus ne manque pas non plus de rappeler qu’il entretient de longue date “un partenariat solide” avec des fournisseurs américains de l’industrie aérospatiale. “A ce jour, les avions Airbus comprennent plus de composants fabriqués aux Etats-Unis que dans d’autres pays, et plus de 40 pour cent des achats de composants avions effectués par la société sont basés aux Etats-Unis”, précise le constructeur.

Fin novembre, Delta exploitait une flotte comprenant 196 Airbus, dont 150 appareils de la famille A320, 42 gros-porteurs A330, et quatre A350-900 (sur 25 commandés).

Laisser un commentaire