Le futur long-courrier russo-chinois CR929 franchit une nouvelle étape

0
1535
vues
CR929_COMAC_UAC_ CRAIC
UAC

Les avionneurs russe UAC et chinois COMAC avancent dans la conception de leur long-courrier commun, le CR929. UAC a annoncé le 22 décembre que le Conseil d’administration de CRAIC, coentreprise des deux constructeurs, a approuvé l’examen critique de conception du programme. La sélection des fournisseurs commencera en 2018.

Le Conseil de CRAIC a également donné son accord pour la structure organisationnelle et les documents réglementaires. Selon UAC, “ces décisions faciliteront le lancement de la coentreprise dans un proche avenir”. CRAIC prendra ainsi en charge la gestion du programme CR929.

Établie à Shanghai le 22 mai 2017, CRAIC sera donc responsable du développement du premier gros-porteur long-courrier développé conjointement par la Russie et la Chine, un projet en gestation depuis 2014.

La prochaine étape, qui débutera en 2018, consistera à définir la conception et à sélectionner les fournisseurs des systèmes et des équipements de l’avion. Cette phase devrait prendre un an à un an et demi. Elle viendra confirmer les équipementiers qui seront partenaires de long terme pour le CR929.

Il a précédemment été indiqué que le CR929 pourrait être équipé de moteurs russe Aviadvigatel (PD-35) mais il fera sans doute appel au début à une motorisation occidentale (Rolls-Royce ou General Electric). UAC et COMAC ambitionnent un premier vol d’essai en 2023 pour une mise en service entre 2025 et 2027. Les coûts de développement sont évalués à 13 milliards de dollars, financés à part égale par les deux partenaires.

Le CR929 comprendra une version de base, baptisée CR929-600, d’une autonomie de 12 000 kilomètres avec une capacité de 280 passagers environ. Le projet inclut également une version plus petite, CR929-500 et une version plus grande, CR929-700.

CR929_CRAIC_COMAC_UAC
UAC
Projet-Long-courrier-UAC-COMAC_CRAIC_CR929
UAC

Laisser un commentaire