IAG achète Niki pour 20 millions d’euros

0
1517
vues
Airbus_A320_Niki
Photo © Paul BANNWARTH

International Airlines Group (IAG), propriétaire de British Airways, Iberia, Vueling et Aer Lingus, acquiert pour 20 millions d’euros la majorité des actifs de Niki, compagnie autrichienne en faillite comme sa maison-mère Air Berlin. Le groupe ibéro-britannique fournira également des liquidités à l’entreprise pour un montant maximal de 16,5 millions d’euros.

L’accord a été annoncé vendredi soir par IAG, qui était entré en négociation exclusive avec l’administrateur de Niki plus tôt cette semaine.

La transaction sera réalisée en créant une nouvelle filiale de Vueling, établie en Autriche et qui fonctionnera “au départ” de manière indépendante.

L’acquisition porte sur un maximum de quinze avions de la famille A320 et un portefeuille de créneaux horaires, décrit comme “attractif”, dans plusieurs aéroports dont Vienne, Düsseldorf, Munich, Palma de Majorque et Zurich. La nouvelle société prévoit d’embaucher environ 740 employés de Niki.

“Niki a été la partie la plus viable d’Air Berlin sur le plan économique et sa focalisation sur les voyages de loisirs correspond parfaitement à la stratégie de Vueling,” a expliqué Willie Walsh, le directeur général d’IAG. “Cet accord permettra à Vueling d’accroître sa présence en Autriche, en Allemagne et en Suisse et d’offrir aux consommateurs de la région beaucoup plus d’options de voyage à bas prix”.

IAG fournira ultérieurement plus de détails sur la nouvelle filiale et les routes qui seront proposées. La transaction reste soumise aux conditions habituelles de clôture et notamment à l’approbation de la Commission européenne.

Niki s’est déclarée en faillite le 13 décembre et a cessé toutes ses opérations le lendemain, après que Lufthansa a retiré son offre de reprise. Avant cela, la compagnie exploitait environ 20 Airbus A320 et A321 et fournissait en wet-lease des Boeing 737 à TUIfly Deutschland. Elle emploie quelque 850 salariés.

Laisser un commentaire