Aigle Azur bientôt à São Paulo ?

0
1631
vues
Aigle_Azur_derive
Photo © Paul BANNWARTH

Les projets d’Aigle Azur sur long-courrier se précisent. La compagnie française envisage de lancer cet été une liaison entre Paris-Orly et São Paulo au Brésil, ce qui lui permettrait de mettre en place des synergies avec la compagnie brésilienne Azul.

Selon le site Transponder 1200, Aigle Azur a déposé le 5 février 2018 une demande auprès de l’Agence nationale de l’aviation civile du Brésil (ANAC) pour des créneaux de décollage et d’atterrissage à l’aéroport international de Viracopos-Campinas, dans la région de São Paulo.

La nouvelle route devrait débuter le 3 juillet 2018 avec 3 vols par semaine, les lundis, mercredis et samedis jusqu’au 7 septembre, date à laquelle serait lancée une autre fréquence, le jeudi. Les vols arriveraient à Viracopos à 20h15 et retourneraient vers Paris à 22h15. Une cinquième fréquence hebdomadaire est envisagée à partir du 8 septembre, arrivant à Viracopos à 23h45 et décollant à destination de la capitale française à 01h45 le lendemain.

Aigle Azur précise dans sa demande que les vols seraient exploités en Airbus A330-200, dont elle a annoncé en décembre dernier avoir commandé deux exemplaires pour se lancer sur long-courrier. Les gros-porteurs seront aménagés avec trois classes de services, Affaires, Eco+ et Economie, et équipés de réacteurs Pratt & Whitney PW4000. La cabine disposera d’un système individuel de divertissement à bord “de dernière génération”. Aigle Azur s’attend à recevoir les deux A330 au cours du premier semestre 2018.

La compagnie serait seule à desservir la métropole brésilienne depuis Paris-Orly, bien qu’Air France et LATAM Airlines relient Paris-Charles de Gaulle à São Paulo-Guarulhos. Surtout, elle serait en mesure de mettre en place des synergies avec la compagnie brésilienne Azul, dont l’aéroport de Viracopos-Campinas constitue la principale base opérationnelle.

Azul est dirigée par David Neeleman, qui a pris une participation minoritaire dans Aigle Azur en novembre 2017. Le groupe chinois HNA est également partenaire d’Azul et actionnaire d’Aigle Azur.

La compagnie française n’a pas caché qu’elle travaille à un “nouveau plan stratégique ambitieux”, selon les termes de son nouveau président, Frantz Yvelin. Avec une flotte de monocouloirs Airbus A320, elle dessert actuellement l’Algérie, le Portugal, le Mali, le Sénégal, le Liban, l’Allemagne et la Russie. La compagnie s’est également rapprochée de Corsair International.

Laisser un commentaire