Air India part pour Tel Aviv

2
300
vues
Boeing_787-8_Air_India_2
Boeing

Air India a annoncé jeudi le lancement de vols directs entre Delhi et Tel Aviv à partir de mars prochain. Pour sa première route vers Israël, la compagnie nationale indienne aurait obtenu un permis de survol de l’Arabie Saoudite.

À compter du 20 mars 2018, Air India reliera son hub de Delhi-Indira Gandhi à l’aéroport de Tel Aviv-Ben Gourion trois fois par semaine, les mardis, jeudis et dimanches. Le nouveau service sera exploité avec l’un des 27 Boeing 787-8 de la compagnie. Le Dreamliner est aménagé bi-classe pour 256 passagers, dont 18 en Affaires et 238 en Économie. Les horaires n’ont pas été précisés.

Air India mentionne dans son communiqué “un temps de vol de seulement cinq heures, grâce à un permis exceptionnel de survol de l’Arabie Saoudite”. Avec cette autorisation et ce gain de temps, la compagnie espère proposer “des prix plus attractifs” et “augmenter le nombre de passagers vers l’Inde”. Elle disposerait en effet d’un avantage concurrentiel face à la compagnie israélienne EL AL, qui n’est pas autorisée à survoler plusieurs pays arabes dont l’Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis et l’Iran : son service Tel Aviv-Mumbai prend 7 heures de vol environ.

Air India ajoute que les billets pour Tel Aviv seront prochainement en vente sur son site internet.

Fondée en 1932 et membre de Star Alliance, Air India dessert 106 destinations à travers le monde, dont 69 en Inde et 37 à l’international.

L’aéroport de Tel Aviv-ben Gourion a accueilli plusieurs nouvelles venues asiatiques ces derniers mois, et notamment chinoises. Cathay Pacific a lancé une liaison au départ de Hong Kong en mars 2017. Avant elle, Hainan Airlines a ouvert une ligne au départ de Pékin en avril 2016, doublée d’un service au départ de Shanghai depuis septembre 2017.

2 COMMENTAIRES

Répondre à 175 e2 Annuler la réponse.