Airbus A320neo : de nouveaux problèmes avec les moteurs Pratt & Whitney

0
1669
vues
Airbus_A320neo_Pratt_Whitney_PW1100G-JM
A320neo : Pratt & Whitney 1100G - Photo F. Lancelot / master films / Airbus

Airbus a identifié un nouveau problème sur un “nombre limité” de moteurs PW1100G-JM de Pratt & Whitney équipant les A320neo et A321neo, conduisant l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) à imposer de manière urgente des restrictions opérationnelles pour les appareils concernés.

Selon la directive de navigabilité 2018-0041-E de l’EASA, publiée le 9 février 2018, le problème est lié à “plusieurs cas d’arrêts moteurs en vol (IFSD) et de décollages interrompus (RTO)”. Une enquête est en cours pour “déterminer la cause première”, mais les résultats préliminaires montrent que les problèmes affectent certains moteurs Pratt & Whitney PW1100G-JM. Le moyeu arrière du rotor du compresseur haute pression semble en cause.

L’agence précise que “cette situation, si elle n’est pas corrigée, pourrait conduire à un arrêt des deux moteurs en vol. Pour remédier à cette situation potentiellement dangereuse, Airbus a notifié ses opérateurs, et donné l’instruction de désappairer les moteurs concernés et de suspendre les opérations ETOPS pour les avions équipés de moteurs affectés”. 

Pour ces raisons, l’EASA impose des restrictions opérationnelles aux A320neo et A321neo concernés. Les opérateurs doivent immobiliser les appareils dont les deux moteurs sont affectés par le problème et cesser les opérations ETOPS pour les aéronefs ayant au moins un moteur affecté.

Reste à connaître la portée de ces décisions. À ce jour, 113 avions de la famille A320neo sont équipés de moteurs Pratt & Whitney, exploités par 18 clients. Pratt & Whitney a assuré que le problème ne concernait qu’une “population limitée” des moteurs.

De son côté, Airbus n’a pas déterminé l’impact de ce nouveau problème sur les livraisons d’A320neo cette année. L’avionneur européen devrait fournir la semaine prochaine ses objectifs de livraisons pour 2018. L’année dernière, il a remis 181 A320neo à ses clients, manquant son objectif de livrer 200 appareils, en raison des retards du moteur fourni par Pratt & Whitney.

L’A320neo est également proposé avec la motorisation LEAP-1A de CFM International, qui a également rencontré des problèmes l’année dernière, bien que plus limités.

Laisser un commentaire