A320neo : Pratt & Whitney trouve une solution au nouveau problème de moteur

0
1440
vues
Airbus_A320neo_Pratt_Whitney_PW1100G-JM
A320neo : Pratt & Whitney 1100G - Photo F. Lancelot / master films / Airbus

Pratt & Whitney a annoncé le 21 février avoir trouvé une solution au nouveau problème qui affecte certains de ses moteurs PW1100G-JM équipant les Airbus de la famille A320neo.

Le motoriste américain renonce à la modification technique qu’il avait apportée au moyeu arrière du rotor du compresseur haute pression à partir de la mi-2017, visant à allonger la durée de vie des joints d’étanchéité à couteau.

Suite à cette modification, certains moteurs n’ont pas fonctionné comme prévu, au point que l’Agence européenne de la sécurité arienne (EASA) a été conduite le 9 février à ordonner le remplacement d’au moins un des moteurs, voire l’immobilisation des appareils dont les deux moteurs étaient concernés.

La nouvelle solution repose sur “une ancienne configuration du moteur ayant déjà reçu toutes les autorisations réglementaires”, a indiqué Pratt & Whitney le 21 février.

La mise en oeuvre de cette solution a commencé et les premiers moteurs dotés de cette configuration seront livrés à partir de début mars, a-t-il ajouté.

Le motoriste dit continuer à travailler avec Airbus et les clients “afin de minimiser les perturbations opérationnelles.” Il avait indiqué la semaine dernière que 43 moteurs PW110G-JM installés sur 32 avions incluent la modification posant problème. Parmi ceux-ci, 21 avions sont équipés d’un seul moteur affecté et 11 autres de deux moteurs affectés. De plus, 55 de ces moteurs ont été livrés à Airbus et n’ont pas encore été installés.

Laisser un commentaire