A320neo : Pratt & Whitney cherche une solution au nouveau problème de moteur

0
1200
vues
Airbus_A320neo_Pratt_Whitney_PW1100G-JM
A320neo : Pratt & Whitney 1100G - Photo F. Lancelot / master films / Airbus

Après la découverte d’un nouveau problème affectant le moteur PW1100G-JM équipant les Airbus A320neo, Pratt & Whitney a indiqué le 12 février qu’il présentera cette semaine une solution aux autorités de régulation.

L’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a publié vendredi 9 février une directive de navigabilité imposant d’urgence des restrictions opérationnelles à certains Airbus A320neo et A321neo équipés de moteurs Pratt & Whitney récemment livrés. Ces moteurs sont susceptibles de s’arrêter en vol. En conséquence, les compagnies aériennes doivent clouer au sol les appareils dont les deux moteurs sont affectés par le problème et cesser les opérations ETOPS pour les aéronefs ayant au moins un moteur affecté.

Lundi 12 février, Pratt & Whitney a donné davantage de détails. Le problème provient d’une modification technique apportée à la mi-2017 au moyeu arrière du rotor du compresseur haute pression. La modification visait à allonger la durée de vie des joints d’étanchéité à couteau. Les moteurs modifiés sont entrés en service sur des appareils livrés à partir de décembre 2017. Les problèmes ont été détectés fin janvier et début février 2018, “quatre moteurs n’ayant pas fonctionné comme prévu” dit le motoriste.

Au total, 43 moteurs installés sur 32 avions incluent cette modification. Parmi ceux-ci, 21 avions sont équipés d’un seul moteur affecté et 11 autres de deux moteurs affectés. De plus, 55 de ces moteurs ont été livrés à Airbus et n’ont pas encore été installés.

Pratt & Whitney a affirmé lundi qu’il présentera “cette semaine” aux autorités réglementaires un programme correctif pour la configuration modifiée, en coordination avec Airbus. Tant que ce programme n’est pas approuvé, Pratt & Whitney n’est pas en mesure d’évaluer l’incidence sur ses livraisons de 2018. De son côté, Airbus a arrêté de réceptionner des moteurs PW1100G-JM.

Reste à connaître l’impact de ce nouveau problème sur les livraisons d’A320neo cette année. En 2017, l’avionneur a remis 181 A320neo à ses clients, manquant son objectif de livrer 200 appareils. Une des raisons était déjà des retards dans les moteurs fournis par Pratt & Whitney.

À ce jour, 259 appareils de la famille A320neo ont été livrés à une trentaine d’opérateurs. Parmi ceux-ci, 113 sont équipés de la motorisation Pratt & Whitney et 146 de la motorisation concurrente de CFM International.

Laisser un commentaire