Groupe ADP : le bénéfice net bondit de 31% en 2017

0
577
vues
Paris-Orly-Sud-jetée-internationale
Photo ADP / Alain Le Duc : Jetée internationale de Paris-Orly Sud

Le groupe ADP a publié jeudi un résultat net de 571 millions d’euros pour 2017, en hausse de 31,2% par rapport à l’année précédente. Le gestionnaire des aéroports parisiens a bénéficié de la croissance du trafic et de son développement à l’international.

Le chiffre d’affaires du groupe aéroportuaire a atteint 3,61 milliards d’euros, une progression de 22,7% d’une année sur l’autre portée par la croissance des activités aéronautiques à Paris et l’intégration globale du groupe turc TAV Airports. Sans cette intégration, le chiffre d’affaires est en croissance de 1,8 %, à 3,0 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires par passager des boutiques côté pistes est stable à 18,2 euros (+ 0,4 %).

Le chiffre d’affaires du segment Activités aéronautiques, qui regroupe les seules activités parisiennes, est en hausse de 4,0 % à 1,8 milliard d’euros. Sur ce total, les redevances aéronautiques, comprenant les redevances par passager, d’atterrissage et de stationnement, ont généré un produit de 1,0 milliard d’euros, en hausse de 5,2 % sous l’effet de la croissance du trafic de passagers (+ 4,5 %) et de la hausse des tarifs au 1er avril 2017 (+ 0,97 %).

“2017 a été une année de transformation du Groupe ADP tant à Paris qu’à l’international”, a déclaré le PDG Augustin de Romanet, cité dans un communiqué. Le dirigeant a rappelé que  le trafic cumulé des aéroports Paris-Charles de Gaulle et Paris-Orly a atteint 101,5 millions de passagers en 2017, dépassant pour la première fois le seuil symbolique des 100 millions de passagers, tiré par la croissance du trafic long courrier.

Augustin de Romanet a ajouté : “l’année 2017 a vu se concrétiser, à Paris, des projets structurants pour le développement du Groupe ADP avec en particulier la validation d’étapes majeures pour le projet CDG Express et la signature d’un important contrat avec FedEx. Elle a également vu le déploiement de la stratégie du Groupe ADP sur le plan international avec le renforcement de sa présence au capital de TAV Airports ayant pour conséquence son intégration globale dans les comptes du groupe au 2nd semestre et avec la signature du contrat portant sur le renforcement de la participation en Jordanie dont l’opération se clôturera très prochainement. Ces projets sont des opportunités de croissance et de création de valeur pour les années à venir.”

Pour 2018, le groupe table sur une croissance du trafic de Paris Aéroport (Charles de Gaulle + Orly) comprise entre 2,5 % et 3,5 % par rapport à 2017.

Laisser un commentaire