Le Boeing 797 ne convainc pas Ryanair

0
11789
vues
Boeing_797_interpretation_artiste
Boeing 797 : interprétation d'artiste via Google Image

Contrairement à d’autres compagnies aériennes, Ryanair n’est pas intéressée par le 797 que Boeing envisage de lancer. La première low-cost européenne estime que l’appareil n’est pas assez efficient pour ses opérations.

Le directeur général de Ryanair, Michael O’Leary a expliqué au site Luchtvaartnieuws.nl que Boeing l’avait tenu informé des derniers développement du 797. Mais la compagnie irlandaise n’a pas l’intention d’acquérir cet avion car les coûts par passager kilomètre sont “substantiellement plus élevés” que pour le 737 MAX. “Nous voulons uniquement l’avion le plus efficace et le moins cher”, a déclaré le dirigeant en visite à Bruxelles.

Opérateur “tout Boeing”, Ryanair a commandé 531 737-800 dont 487 ont été livrés, ainsi que 110 737 MAX 200 livrables à partir à partir du printemps 2019. Le MAX 200 est la version “haute densité” du MAX 8 et pourra transporter près de 200 passagers.

Boeing n’a pas encore lancé officiellement le 797. Egalement appelé NMA (New Mid-sized Aircraft), l’appareil serait positionné entre le 737 MAX 10 et le 787-8. Deux variantes sont envisagées, l’une pouvant transporter 225 passagers sur 5.000 nm et l’autre, 275 passagers sur 4.500 nm. Le fuselage, de forme ovale, permettrait de répartir les rangées de sièges entre deux couloirs et d’optimiser la capacité cargo en soute. Cette conception vise à alléger l’appareil et à accélérer l’embarquement des passagers pour des rotations plus rapides sur les aéroports.

Des discussions en cours avec de nombreuses compagnies

L’avionneur américain a engagé des discussions avec une cinquantaine de compagnies aériennes alors qu’il peaufine le projet. Delta Air Lines a trouvé le concept “intéressant.” United Airlines envisage le 797 comme une option possible pour remplacer ses 757-200/300 et 767-300ER.

Tout aussi récemment, la panaméenne Copa Airlines a également exprimé son intérêt. Selon Flightglobal, elle pourrait utiliser le 797 pour ses routes à fort densité trafic vers Los Angeles ou Buenos Aires. L’Australian Business Traveller a rapporté que Qantas voit dans le 797 un “candidat idéal” pour ses routes transcontinentales et vers l’Asie proche, où il remplacerait des Airbus A330. Toutefois, la compagnie australienne étudie également l’A321LR pour sa flotte domestique.

Boeing pourrait décider de lancer le 797 cette année. L’entrée en service interviendrait alors à l’horizon 2025.

Laisser un commentaire