Ryanair acquiert jusqu’à 75% de Laudamotion

0
1249
vues
Airbus_A320_Laudamotion
Visuel Laudamotion

À quelques jours du lancement de ses opérations, la compagnie autrichienne Laudamotion s’est trouvée un partenaire de poids : Ryanair. Dans un premier temps, la low-cost irlandaise prend un quart du capital mais prévoit de porter sa participation à 75%, sous réserve de l’approbation des autorités européennes de la concurrence.

Ryanair a annoncé mardi avoir conclu un accord avec l’ancien champion de formule 1 Niki Lauda afin de soutenir le plan de développement de sa compagnie Laudamotion, basée à Vienne.

Laudamotion est titulaire d’un Certificat de transporteur aérien (CTA) autrichien appartenant à Niki Lauda, lequel a récemment acquis une grande partie des actifs de l’ancienne compagnie Niki. Dotée pour l’instant d’un A320, Laudamotion débutera le 25 mars un service de vols réguliers et charters au départ d’Allemagne, d’Autriche et de Suisse principalement vers des destinations touristiques méditerranéennes.

Dans un communiqué, Ryanair indique qu’elle fera l’acquisition d’une participation initiale de 24,9% de Laudamotion pour l’augmenter dès que possible à 75% sous couvert de l’approbation des autorités de la concurrence de l’Union européenne. Niki Lauda présidera le Conseil de la compagnie aérienne et supervisera la mise en oeuvre de la stratégie dans l’objectif de bâtir “une compagnie aérienne autrichienne fructueuse aux tarifs les plus bas.” De son côté, Ryanair apportera un soutien financier et managérial à LaudaMotion ainsi que 6 avions en location pour l’été 2018 qui porteront la flotte à 21 appareils.

Le coût de l’investissement de 75% (si approuvé par l’Union européenne) sera “en dessous de 50 millions d’euros” mais Ryanair apportera 50 millions d’euros supplémentaires pour les frais de lancement et les coûts opérationnels de la première année. Les partenaires espèrent que Laudamotion sera rentable d’ici la troisième année d’opérations si leur plan de croissance vers une flotte d’au moins 30 Airbus réussit.

“Nous sommes impatients de travailler en partenariat avec Niki Lauda afin de développer avec succès sa vision d’une compagnie aérienne autrichienne fructueuse aux tarifs les plus bas avec un service de vols réguliers et charters”, a déclaré Michael O’Leary, le directeur général de Ryanair.

“Le CTA de Laudamotion soutiendra une flotte d’appareils Airbus, qui est quelque chose que nous avons espéré développer au sein du Groupe Ryanair depuis quelques années,” a-t-il ajouté.

“Laudamotion bénéficiera de ce partenariat entre Niki Lauda et Ryanair. Avec l’accès à la flotte et aux ressources financières de Ryanair, Laudamotion verra sa croissance s’accélérer, alors qu’elle évolue sur un marché dominé par les tarifs élevés de Lufthansa via ses filiales suisses et autrichiennes”, a poursuivi Michael O’Leary.

Pour sa part, Niki Lauda fait valoir qu’il s’est “toujours opposé aux monopoles” et ajoute qu’un “nouvel acteur sur le marché de l’aviation est né” afin d’offrir aux passagers “un vaste programme de lignes à prix compétitifs.”

Laisser un commentaire