Virgin Atlantic annule ses A380, Hawaiian Airlines ses A330neo

2
4909
vues
Airbus_a380_virgin_atlantic
Visuel Airbus

Airbus a acté en février l’annulation des six A380 de Virgin Atlantic et des six A330-800 de Hawaiian Airlines.

Ces annulations apparaissent dans la mise à jour mensuelle du carnet de commandes de l’avionneur et ont été confirmées par les compagnies aériennes. Elles étaient attendues.

Virgin Atlantic a repoussé à plusieurs reprises la livraison de ses A380. Elle a compté parmi les premiers clients, avec une commande de six exemplaires en avril 2001. Mais comme nombre de ses concurrentes, la compagnie fondée par Richard Branson préfère aujourd’hui les bimoteurs de nouvelle génération, plus souples à utiliser. Elle a intégré dans sa flotte quinze Boeing 787-9 et attend les deux derniers cette année. À partir du printemps 2019, elle recevra douze Airbus A350-1000 qui remplaceront des quadrimoteurs Airbus A340-600 et Boeing 747-400. Un porte-parole de Virgin Atlantic a confirmé à Flightglobal l’annulation des six A380 et ajouté que la compagnie était “en discussion” pour commander des A350-1000 supplémentaires.

Le mois dernier, Qatar Airways a indiqué qu’elle n’exercerait pas “pour le moment” ses trois options pour des A380. Plusieurs commandes fermes d’A380 apparaissent également compromises. C’est notamment le cas des huit derniers exemplaires de Qantas, dont la livraison a été repoussée plusieurs fois, et des vingt unités du loueur Amedeo, qui n’a pas réussi à trouver un seul client pour eux.

Néanmoins, le carnet de commandes de l’A380 a repris des couleurs en février, grâce à une commande additionnelle d’Emirates pour vingt appareils. Airbus réduira la production de l’A380 à six exemplaires par an à partir de 2020 pour assurer “une cadence de production durable au cours des 10 prochaines années”. Avec l’espoir entre-temps de susciter de nouvelles commandes, peut-être d’IAG pour British Airways ou des compagnies chinoises.

L’annulation des six A330-800 de Hawaiian Airlines ne constitue pas non plus une surprise. À l’automne dernier, la compagnie basée à Honolulu se montrait déjà hésitante et hier, elle a confirmé sa décision. À la place de l’A330neo, elle commandera jusqu’à vingt 787-9 de Boeing.

L’A330-800 se retrouve ainsi sans aucun client. Une mauvaise nouvelle à quelques semaines du premier vol de l’appareil d’essai. La plus grande variante de l’A330neo, l’A330-900, affiche, quant à lui, 214 commandes fermes de 13 clients.

2 COMMENTAIRES

  1. A quoi ça sert de commander des a380 en 2001 les repousser et ensuite de les annulée 17 ans après!!!!!! quelqu’un peut m’expliquer ?

Laisser un commentaire