Air Austral : un 787 cloué au sol pendant deux mois

0
8717
vues
Boeing_787-8_Dreamliner_Air_Austral
Boeing 787-8 d'Air Austral - Photo Boeing

La compagnie réunionnaise Air Austral est conduite à immobiliser de fin mars à fin mai un de ses deux Boeing 787-8 Dreamliner pour une opération de maintenance sur les moteurs Rolls-Royce Trent 1000. Un Airbus A330-200 avec équipage sera affrété auprès de la compagnie portugaise Hi Fly pour maintenir le programme des vols.

Air Austral a annoncé vendredi que son Boeing 787-8 immatriculé F-OLRC serait immobilisé pendant deux mois dans le cadre d’une opération de maintenance programmée de ses moteurs Rolls-Royce Trent 1000.

“Comme plusieurs autres compagnies aériennes internationales, Air Austral doit procéder, dans le cadre du programme de maintenance et d’entretien à long terme du motoriste Rolls-Royce, à un entretien des moteurs Rolls-Royce Trent 1000 montés sur ses Boeing 787,” a expliqué Air Austral dans un courriel à L’Aérien. “Notre Boeing 787-8 F-OLRC sera ainsi immobilisé du 25 mars au 27 mai prochains afin de permettre aux équipes d’effectuer les opérations de maintenance nécessaires.”

Entré en service il y a plus de six ans, le Trent 1000 a rencontré plusieurs problèmes. Le dernier en date se situe au niveau du compresseur intermédiaire dont les aubes n’atteignent pas la durée de vie prévue, souffrant de fissures et de corrosion. Le problème est apparu en 2016 sur des 787 d’All Nippon Airways. Récemment, Rolls-Royce a indiqué que 400 à 500 moteurs Trent 1000 sont affectés par ce problème d’usure précoce et a lancé un programme de remplacement. Cependant, le motoriste britannique fait face à un manque de pièces de rechange si bien que les avions concernés peuvent rester cloués au sol un certain temps. Air New Zealand, Norwegian et Virgin Atlantic en font les frais, parmi d’autres.

Pour sa part, Air Austral indique que “cette immobilisation obligatoire” à été prévue sur la basse saison “afin d’en limiter un maximum les impacts sur son programme des vols.” L’opération amène toutefois la compagnie basée à Saint-Denis-de-La-Réunion à remanier l’utilisation de sa flotte sur la période. Air Austral a notamment procédé à l’affrètement d’un Airbus A330-200 de la compagnie portugaise Hi Fly, avec laquelle elle a déjà travaillé auparavant.

Le Boeing 787-8 F-OLRC est principalement dédié à la liaison directe Mayotte-Paris (opérée depuis le mois de juin 2016). Son “frère jumeau,” immatriculé F-OLRB, le remplacera sur cette liaison dès le 20 mars 2018. Le F-OLRC quant à lui, effectuera son dernier vol commercial le 24 mars sur la ligne Réunion-Bangkok (UU887), avant de reprendre du service au mois de mai.

L’Airbus A330-200 de Hi Fly débutera sa phase de vols commerciaux Air Austral avec le vol UU888 Bangkok-Réunion du 25 mars. Il effectuera son dernier vol commercial en vol UU887 Réunion-Bangkok le 26 mai. C’est donc à Bangkok que Hi Fly positionnera son appareil pour débuter son programme d’affrètement.

L’A330-200, immatriculé CS-TQW, dispose de 266 sièges répartis en deux cabines, avec 24 sièges en classe business et 242 sièges en classe économique, tous équipés d’écrans individuels. Deux PNC d’Air Austral sont prévus pour chaque vol en soutien des équipages de Hi Fly. Le service (repas à bord, trousse de voyage…) restera quant à lui inchangé. Par ailleurs, tous les repas spéciaux et « Extra » proposés par Air Austral seront maintenus et rendus disponibles sur ces vols.

Air Austral assure que les passagers concernés par ce changement d’appareil ont d’ores et déjà été contactés individuellement par ses équipes.

Laisser un commentaire