Avarie moteur sur un A380 d’Air France : onze passagers portent plainte

4
4394
vues
AF66_A380_Air_France_avarie_moteur
BEA

Onze passagers de l’Airbus A380 d’Air France qui s’est dérouté vers Goose Bay fin septembre après une avarie moteur ont porté plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui.

Une avarie non contenue du moteur numéro 4 avait conduit le vol AF66 Paris-Los Angeles à se dérouter le 30 septembre 2017 vers Goose Bay au Canada. L’A380 survolait le Groenland quand la soufflante s’est détachée en vol, entraînant avec elle la perte de l’entrée d’air. Les pilotes ont maîtrisé la situation et l’appareil s’est posé en sécurité à Goose Bay. L’incident n’a fait aucun blessé parmi les 497 passagers et 24 membres d’équipage à bord.

Néanmoins, onze passagers, dont dix résident en France et un aux États-Unis, ont décidé de porter plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui, rapporte la radio France-Info, qui cite l’avocat des plaignants. “D’autres incidents affectant des moteurs A380 ayant été constatés, les passagers ont le droit de savoir très précisément ce qu’il s’est passé”, a déclaré ce dernier.

“Les conditions qui ont suivi la perte du moteur ont été extrêmement traumatisantes pour les passagers et l’équipage, ainsi qu’il ressort d’un grand nombre de témoignages, tous concordants”, indique aussi la plainte datée du 11 décembre 2017.

L’enquête de sécurité est conduite par le Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA), qui n’a pas encore rendu son rapport. Le BEA a indiqué en octobre qu’il analyserait le moteur endommagé, expédié en Grande Bretagne dans les installations de General Electric, ainsi que les débris retrouvés au Groenland.

Il s’agissait de la première avarie de ce genre affectant un moteur GP7200 d’Engine Alliance. L’Airbus A380 de Qantas, qui avait rencontré une défaillance non contenue d’un moteur en novembre 2010, était équipé de la motorisation Trent 900 de Rolls-Royce.

4 COMMENTAIRES

    • l’aile a l’air d’avoir été bien touchée aussi par les débris, ça a dû bien secouer ce truc!
      ayant été pas mal secoué sur d’autres vols, je pense que ça devait bien faire flipper.
      Mr Leveque n’a surement jamais eu ce genre d’expériences; peut être qu’un jour lui aussi flippera en avion; attention au karma!
      j’aimerais bien savoir si air france a proposé qqle chose aux passagers en dehors des frais de retard classiques et comment ils ont géré pour replacer 500 personnes sur d’autres vols pour les correspondences?
      A suivre…

      • bonjours mr RB…
        vous avez ete secoue sur d’autres vol?si vous prenez souvent l’avion vous devez savoir que ce n’est pas rare,j’ai pour ma part vecu un decrochage de 3000metres a bord d;un boeing 707 dans les annees 70 qui nous avait fait
        perdre un volet sur l’aile gauche ce qui explique l’atterissage mouvemente a l’arrivee aujourd’hui les avions sont beaucoup plus surs et confortables,la preuve!c’etait un incident que certains passagers peu nombreux, et opportunistes sont pret a oublier moyennant finances.
        certaines compagnies moins sures seraient pretes a acheter votre silence
        en cas de probleme
        vous pouvez aussi decrire votre experience;
        si un jour vous reprenez l’avion n’ayez pas peur c’est tres sur.bon vol

        • Bonjour Mr Leveque,
          veuillez m’excuser si je vous ai froissé dans mes propos précédents.
          Je sent un certain cynisme dans votre réponse me concernant et je ne veux pas que cette discussion tourne au règlement de comptes.
          Je n’exposerais pas mes expériences personnelles qui pourraient surement vous surprendre. Rassurez-vous, je voyage très régulièrement en avion ainsi que bien d’autres transports aériens et effectivement je suis également persuadé que c’est beaucoup plus dangereux de se promener à pied en ville de nos jours.
          Je n’étais pas sur ce vol donc je n’engagerais pas plus le débat; je vous laisse donc le mot de la fin quand à vos propos et vos jugements concernant ces passagers que vous souhaitez qualifier d’opportunistes.
          Bon vol à vous également.

Laisser un commentaire